Retour

Pas de solution miracle pour les soins de santé à la prison d'Ottawa-Carleton, selon des intervenants

Le transfert des responsabilités des soins de santé d'un ministère à un autre ne réussira pas à régler les problèmes au Centre de détention d'Ottawa-Carleton, si on en croit certains défenseurs des droits des détenus.

La semaine dernière, le rapport d'un groupe d'examen dévoilait 42 recommandations pour améliorer la situation dans l'établissement, dont celle d'entamer des discussions en vue de transférer la responsabilité de la prestation des soins de santé dans les prisons du ministère de la Sécurité communautaire et des services correctionnels (MSCSC) au ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Frances Cappe, vice-présidente de Canadian Prison Consulting et travailleuse sociale d'expérience avec les détenus, se montre sceptique. Elle doute que le transfert de responsabilités fasse une grande différence.

Selon elle, la raison pour laquelle les détenus n'ont pas les soins auxquels ils ont droit n'est pas liée à la provenance des infirmières.

Une queston de culture

« C'est la culture au sein de l'établissement et la peur du personnel en soins de santé », soutient-elle.

Mme Cappe souligne que les professionnels de la santé qui travaillent dans les prisons relèvent de la même administration que le personnel responsable de la sécurité. Les gestionnaires priorisent la sécurité sur la santé des détenus, selon elle.

La travailleuse sociale soutient que certains membres du personnel soignant ne peuvent exercer leur travail librement dans les prisons. Certains sont victimes d'intimidation et ont peur de parler.

La commissaire des droits de la personne de l'Ontario, Renu Mandhane, ne croit pas non plus au transfert des responsabilités.

Elle estime que la solution passe par la libération des détenus, afin de développer des options de traitement communautaire pour ceux qui ne devraient pas être en prison.

Entre-temps, la question du transfert des responsabilités est étudiée au bureau du ministre ontarien de la Santé, Eric Hoskins, selon un porte-parole. Les discussions sont en cours avec le MSCSC.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine