Retour

Patrick Brown accuse les libéraux de causer le chaos en éducation

Le chef progressiste-conservateur, Patrick Brown, accuse la première ministre Kathleen Wynne d'avoir créé le chaos dans le système d'éducation et de ne pas mettre les efforts nécessaires pour régler la crise.

Il s'est d'ailleurs adressé à la chef libérale en ces termes aujourd'hui à Queen's Park : « Les enseignants de l'élémentaire et ceux des écoles francophones sont sans contrat de travail [depuis plus d'un an] et le gouvernement a quitté la table de négociation. Depuis hier, il est clair que le gouvernement n'est pas près de mettre un terme au chaos qu'il a créé. »

Selon Patrick Brown, Kathleen Wynne se laisse distraire par ses politiques partisanes au niveau fédéral plutôt que d'apaiser « l'anxiété des parents », qui doivent concilier avec une grève du zèle des enseignants.

Il s'agit d'ailleurs d'une des premières allocutions du nouveau chef progressiste-conservateur, qui a fait sa première entrée en chambre hier matin.

Négociations « suspendues » pour les enseignants franco-ontariens

L'Association des enseignants franco-ontariens a suspendu hier ses négociations avec la province. L'AEFO a cependant bon espoir d'en arriver à une entente d'ici quelques jours.

Les négociations pourraient reprendre cette semaine et la grève du zèle, prévue pour le vendredi 18 septembre, serait ainsi évitée.

Les avantages sociaux, l'autonomie et la charge de travail des enseignants sont au cœur des points en litiges dans ces pourparlers.

Plus d'articles

Commentaires