Patrick Chan n'a osé l'avouer qu'après sa victoire : il voulait absolument remporter son neuvième titre canadien en carrière, lors des Championnats nationaux de patinage artistique à Ottawa, sa ville natale.

Chan a survolé la glace lors de son programme libre, ajoutant à son avance sur ses compétiteurs. Avec son pointage cumulatif de 296,86, il a devancé Kevin Reynolds (255,77) et Nam Nguyen (240,60).

J'ai travaillé fort pour bien me préparer, surtout mentalement

Patrick Chan, champion canadien

Le patineur de 26 ans a semblé dans un état de grâce sur la glace de l'aréna de la Place TD, en réussissant tous ces atterrissages. Il patinait sur la musique composée par son bon ami, lui-même champion canadien, Eric Radford.

« J'étais un peu intimidé quand j'ai vu Eric dans les estrades, en train de me regarder. C'était juste un autre défi pour me garder dans le présent et voir ça de façon positive », a mentionné Chan, après la remise des médailles.

Avec ses neuf titres canadiens, il égalise le record de Montgomery Wilson, un pionnier du patinage artistique, selon Chan. Il espère toutefois battre cette marque en remportant un autre titre national, dès que possible.

Duhamel et Radford dominent... encore une fois

Meagan Duhamel et Eric Radford n'ont laissé aucune chance aux autres couples aux Championnats nationaux de patinage artistique. Leur sixième victoire de suite fait d'eux le couple le plus titré de l'histoire de la compétition.

La paire basée à Montréal a connaît un programme long marqué par deux seules erreurs, lorsque Duhamel n'a pas pu réussir l'atterrissage de deux sauts lancés.

Elle et Radford ont obtenu un pointage combiné de 227,23. Les Ontariens Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch ont terminé au deuxième rang (208,24), suivis de Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro (198,74).

Après cette victoire historique, Duhamel et Radford se sont rappelés lors premier triomphe aux Championnats canadiens, à Moncton en 2012.

« Nous étions sous le choc et surpris à cette époque-là. Nous avions eu un pointage de 129 et nous pensions que c'était le meilleur au monde », a expliqué Duhamel en riant.

« Notre victoire à l'époque nous a permis de confirmer que nous étions aussi bons que nous le croyions possible. Ç'a changé notre confiance et notre façon de voir », a ajouté son partenaire, en ayant de la difficulté à croire qu'ils figurent parmi les meilleurs patineurs canadiens de tous les temps.

Duhamel et Radford prévoient être de retour aux Championnats nationaux en 2017, en espérant ajouter un titre à leur collection, avant de céder la place à la prochaine génération.

Virtue et Moir marquent un grand coup pour leur retour

Ils n'avaient pas participé aux Championnats nationaux de patinage artistique depuis 2014. Tessa Virtue et Scott Moir ont marqué leur retour en écrivant un record canadien en danse, avec un pointage combiné de 203,15.

La foule de l'aréna de la Place TD a offert une ovation debout à la fin d'un programme libre effectué sans faute par la paire qui s'entraîne maintenant à Montréal. Virtue et Moir, doubles médaillés olympiques, se sont offert un 7e titre canadien.

« Je ressentais plus de pression que je pensais, a expliqué avec un sourire Moir. Nous voulions avoir le moment, le moment pour lequel nous nous entraînons et dont nous rêvions. Nous avons réussi à faire ça aujourd'hui. »

Ils ont terminé avec une avance de plus de dix points sur les champions de 2015 et 2016 Kaitlyn Weaver et Andrew Poje (192,73). Piper Gilles et Paul Poirier (189,68) ont complété le podium.

Les trois couples participeront aux Championnats du monde en mars, à Helsinki en Finlande.

Kaetlyn Osmond retrouve son titre de championne

Son programme libre n'a pas été sans fautes. Elle a chuté à deux reprises lors de triple sauts, mais Kaetlyn Osmond s'est quand même sauvée avec la médaille d'or aux Championnats canadiens de patinage artistique.

La native de Terre-Neuve a obtenu un pointage combiné de 219,66, une performance suffisante pour battre Gabrielle Daleman, la championne de 2015, malgré le fait que l'Ontarienne ait réussi tous ses atterrissages.

« C'était un de mes objectifs cette année, de remporter à nouveau le titre canadien. Je voulais avoir des programmes parfaits, je n'ai pas réussi à faire ça aujourd'hui. »

Osmond et Daleman représenteront le Canada aux Championnats du monde. Le pays n'a que deux places chez les femmes à cette compétition, ce qui signifie qu’Alaine Chartrand, n'y participera pas.

La patineuse de Prescott, en Ontario, a terminé au 3e rang avec 182,07 points. Elle a révélé après la compétition s'être foulé une cheville à l'entraînement et ne pas avoir pu se préparer adéquatement pour la compétition.

Chartrand avait remporté le titre canadien en 2016.

Plus d'articles

Commentaires