Retour

Permettre aux aveugles de voir n'est plus de la science-fiction

L'entreprise gatinoise iBionics travaille sur la prochaine génération d'implants oculaires qui permettront aux gens atteints de cécité de voir de mieux en mieux.

Les implants actuels permettent de voir des ombres et certains mouvements, mais la vision reste somme toute « assez floue », explique la gestionnaire de projet d’iBionics, Anne Bruneau.

Pour arriver à commercialiser ce produit d’ici cinq ans, l’entreprise de haute technologie développe plusieurs éléments en parallèle. Le système comprend une lunette, un implant et un dispositif de poche. Un rayon laser sur la lunette communique avec l’implant au fond de l’oeil, ce qui permet une technologie sans fil.

L’idée originale vient du Dr. Steven Prawer de l’Université de Melbourne qui a développé l’implant en diamant qui est au coeur du produit d’iBionics. Maintenant installée dans les locaux du Cilex, un organisme qui appuie les entreprises en démarrage sur le campus de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), iBionics reconnaît l’expertise unique des gens d’ici.

« Si on faisait le tour du monde pour trouver les meilleurs experts on reviendrait ici même, à Gatineau, au Québec. [...] Les gens sont prêts à prendre les risques et à prendre le temps que ça prend pour développer une technologie comme la nôtre », explique Mme Bruneau.

Plus d'articles