Retour

Peut-on exiger des frais d'admission à un débat électoral?

Pendant la campagne électorale fédérale, Brigitte Bureau répond à vos questions!

Cette semaine, une auditrice m'a demandé s'il était permis d'exiger des frais d'admission pour un débat des candidats dans le cadre d'une campagne électorale?

RÉPONSE :

Une annonce a fait sursauter cette auditrice. Dans son édition du 2 septembre 2015, le Bulletin d'Aylmer invitait ses lecteurs à assister à un débat des candidats des circonscriptions de Hull-Aylmer et de Pontiac, le 16 septembre, au Cinéma d'Aylmer. Le hic, selon elle : le journal exige des frais d'admission de 5 $. Une famille de quatre aurait à débourser 20 $ pour y assister. L'auditrice estime qu'on limite ainsi l'accès à un débat démocratique important.

Vérification faite auprès d'Élections Canada : la Loi électorale est muette à ce sujet. Il n'est donc pas interdit d'exiger des frais d'admission à un débat où tous les candidats sont conviés. Mais la pratique est inhabituelle, selon l'ex-député libéral, Don Boudria. Lui qui a vécu 11 campagnes électorales et 2 référendums dit n'avoir jamais vu ça.

Nous avons contacté l'organisatrice de l'événement, Lily Ryan, copropriétaire et éditrice du Bulletin d'Aylmer, du West Quebec Post et du Journal du Pontiac. Selon elle, l'argent amassé servira à payer la salle louée pour l'événement. Elle souligne que le paiement des frais d'admission serait apprécié, mais pas du tout obligatoire. Une personne qui ne veut pas débourser ces frais ne sera pas tenue de le faire pour assister au débat.

Mme Ryan reconnaît que son annonce n'était pas claire à ce sujet.

Plus d'articles

Commentaires