Retour

Phénix : un café-rencontre à Portage pour « marquer un triste anniversaire »

Des dizaines de fonctionnaires se sont réunis dans les bureaux de l'Alliance de la Fonction publique du Canada, à Portage, vendredi matin, pour dénoncer les ratés du système de paye du gouvernement fédéral Phénix, un an, jour pour jour, après sa création.

L'image du « phénix », oiseau légendaire, caractérisé par son pouvoir de renaître de ses cendres, a été écornée selon les fonctionnaires qui ont participé à ce café-rencontre informel. Plusieurs se sont fait prendre en photo avec l'image d'un poulet qui bat de l'aile.

Denise Desjardins a tenu à assister à cet évènement pour dénoncer une situation qu'elle a de plus en plus de mal à supporter.

« Je fais un travail pour lequel je suis sous-payée », déplore cette fonctionnaire fédérale. « J'ai des enfants, une maison à payer. Ça fait un an que ça dure. Rien n'est fait. Je ne suis pas une priorité, car je reçois tout de même une paie. J'attends que ça se résolve. »

C'est stressant, parce que les fins de mois sont parfois difficiles.

Denise Desjardins, fonctionnaire fédérale

Élisa Pizzo travaille elle aussi pour la fonction publique. Elle n'a pas de problème de paie, mais elle sait déjà que remplir sa déclaration d'impôt sera compliqué.

« Comme je travaille en Ontario et que je vis au Québec, j'ai des problèmes avec le mon Relevé 1. Le gouvernement a jusqu'au 28 février pour en produire un correct. »

Je ne suis pas affectée, mais je viens supporter mes collègues.

Éliza Pizzo, fonctionnaire fédérale

Le vice-président régional de l'Alliance de la fonction publique du Canada, Larry Rousseau, veut envoyer un message clair au gouvernement fédéral.

« On doit régler les problèmes du système Phénix », dit-il.« Les gens doivent être payés. Il y a beaucoup trop d'appréhension et de stress parmi nos membres. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine