Retour

Pierre Dorion : « Les Bruins étaient coriaces, les Rangers le seront encore plus »

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa, Pierre Dorion, était de fort bonne humeur lundi, au lendemain de la victoire de son équipe contre les Bruins de Boston au premier tour éliminatoire.

Un texte de Kim Vallière

À sa première saison comme directeur général, le Franco-Ontarien a mené les siens au deuxième tour des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour la première fois depuis 2013.

« Il y a eu de l'extase par moments et de la déception à d'autres moments », a expliqué Dorion, lorsque questionné sur son appréciation personnelle de ses premières séries à titre de directeur général.

Il estime que son équipe a réussi à battre les Bruins en portant attention aux détails. Il s'attend à un duel encore plus robuste contre les Rangers de New York.

« Ils forment une excellente équipe. Ils se battent, ils patinent. Les Bruins étaient coriaces, les Rangers le seront encore plus », s'est exclamé le DG, qui dit avoir porté une attention particulière à la série des Rangers contre le Canadien.

Les Sénateurs pourraient compter sur une formation complète pour amorcer le deuxième tour. Tom Pyatt, blessé au haut du corps, a patiné hier et Mark Borowiecki, blessé à une jambe, devrait être sur la glace mardi. Dorion croit que tous les deux pourraient être disponibles jeudi.

La nature de la blessure d'Erik Karlsson est révélée

Erik Karlsson a affirmé après la partie dimanche qu'il jouait en dépit de deux microfractures au pied depuis quelques semaines. Le défenseur a subi cette blessure en bloquant un tir à la fin du mois de mars. Généralement, les joueurs révèlent ce qui les fait souffrir lorsque leur saison est terminée.

Dorion a été surpris d'entendre son capitaine parler publiquement de sa blessure. « Je sais toutefois que ça ne le dérange plus autant que lorsque nous avons joué contre Détroit [à la fin de la saison régulière] ».

« Je sais qu'il avait beaucoup de douleur dans les deux parties qu'il a jouées pour nous aider à nous qualifier pour les séries éliminatoires. La blessure a guéri avec le temps. Il n'est pas à 100 %, il ne le sera probablement pas avant septembre prochain. Sa capacité de jouer malgré la douleur tout en étant aussi dominant en dit long sur lui », a-t-il dit au sujet de son défenseur étoile, en nomination pour le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la ligue.

Pierre Dorion et les Rangers

En point de presse, le DG Dorion ne s'est pas gêné pour souligner le talent et le style de jeu des Rangers. Ce dernier possède par ailleurs des liens avec certains membres de l'organisation, dont avec le directeur général du club, Jeff Gorton. Les deux hommes peuvent être retrouvés assis côte à côte pendant les assemblées de LNH.

« On a monté ensemble. Les deux, on était des dépisteurs et ensuite des assistants directeur généraux, avant de devenir directeurs généraux. Lui, il a travaillé sous Glen Sather et moi sous Bryan Murray. Je peux dire qu'on est des amis », a mentionné l'Ottavien, qui a aussi travaillé avec les Rangers pendant deux saisons avant de se joindre aux Sénateurs pendant la saison 2007-2008.

Les deux ont d'ailleurs conclu une transaction l'été dernier qui envoyait Mika Zibanejad à New York et Derick Brassard dans la capitale nationale. « Je pense que les deux équipes sont contentes de cet échange », a indiqué Dorion.

Brassard a inscrit deux buts et récolté six mentions d'assistance en six matchs éliminatoires, ce qui le place au deuxième rang des pointeurs de la LNH, derrière Evgeni Malkin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine