Retour

Pierre-Janet : une rencontre prévue une semaine après l'évasion d'un détenu

Une semaine après l'évasion d'un détenu de l'hôpital psychiatrique Pierre-Janet à Gatineau, une rencontre entre le syndicat et la direction des programmes en santé mentale de l'établissement est prévue lundi matin.

Cette rencontre est attendue et plusieurs syndicats en santé de l’Outaouais vont y participer, notamment ceux qui représentent les éducateurs, les travailleurs sociaux, les infirmières et les préposés.

Les syndicats réclament des mesures concrètes pour protéger le personnel.

Depuis l’incident, il y a eu une rencontre avec les employés et les gestionnaires pour faire le point sur la situation, sans réelle avancée, selon le Syndicat des travailleurs de la santé de Gatineau, qui souligne une certaine urgence d’agir.

« C’est de l’insécurité, nos membres sont inquiets de travailler », explique la présidente, Josée Mc Millan. « Il faut sécuriser les lieux, puis qu’on ait un système de communication qui fonctionne en tout temps. »

Contrairement à ce qu’avait affirmé la direction, les employés de Pierre-Janet soutiennent que l’incident du 3 décembre n’a rien d’un événement isolé et exceptionnel.

Cela fait plusieurs mois qu’ils relancent leur employeur sur des questions de sécurité, aux dires du président du Conseil central des syndicats nationaux de l’Outaouais (CSN), Michel Quijada.

Les collègues de la victime affirment que cela fait des mois qu’ils demandent à leur employeur d’intervenir pour rendre leur milieu de travail plus sécuritaire.

La direction du Centre hospitalier Pierre-Janet et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais n’ont pas voulu commenter de nouveau le dossier.

Selon le reportage de Florence Ngué-No

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine