Retour

Place des festivals: le projet n'est pas mort

Le projet de la Place des festivals, tel qu'on le connaît, n'est pas mort. Il n'aura probablement pas l'envergure de la défunte organisation Destination Gatineau, mais il est toujours sur les rails.

Un texte de Angie Bonenfant

À la demande de la Commission de la capitale nationale (CCN), les promoteurs de Place des festivals étudient présentement différents scénarios afin d'élaborer un projet-pilote dans une section du parc Jacques-Cartier.

L'objectif est d'élaborer un modèle de gestion efficace qui va convenir aux promoteurs du projet Place des festivals et aux fonctionnaires de la CCN.

Les deux parties espèrent mettre sur pied une forme de gouvernance qui permettra d'atteindre une certaine rentabilité.

« C'est le premier dirigeant de la CCN qui nous a proposé le projet-pilote. On s'est assis ensemble et on a regardé les différents modèles », a expliqué le directeur général de Place des festivals, Claude Hamelin.

« Les gens pensent qu'un projet-pilote ça veut dire qu'il n'y a pas de projet. Non! Ça veut dire que c'est le début d'un projet où on cherche à comprendre comment la gouvernance pourrait le mieux s'affirmer dans un projet comme celui-là. »

La CCN travaille sur un plan pour animer les berges nord de la rivière des Outaouais. La revitalisation des berges du parc Jacques-Cartier fait partie de ses plans.

La société d'État ne veut pas que ce projet se transforme en un éléphant blanc.

« La CCN veut garder le contrôle, c'est leur terrain et ils veulent donner leur avis sur ce qu'on va faire avec ce terrain-là », a précisé la conseillère Louise Boudrias.

Nouvelle version, même objectif

La Place des festivals remplace l'ancien projet Destination Gatineau, mais il n'a pas la même ampleur. Le projet est évalué à 42 millions de dollars.

Les promoteurs souhaitent occuper la majeure partie du parc Jacques-Cartier et en faire un lieu de rendez-vous touristique par excellence.

Même s'ils sont ouverts à l'idée de mettre sur pied un projet-pilote, il n'est pas question ni pour les promoteurs, ni pour la ville de Gatineau d'en réduire la taille.

« Si on commence à diminuer ce projet-là d'une façon importante, on va perdre l'attrait de cet endroit-là pour la clientèle touristique », a laissé entendre Mme Boudrias.

Le Projet Place des festivals en cinq temps

La revitalisation des berges du parc Jacques-Cartier a fait couler beaucoup d'encre.

On vous propose, ici, un retour en arrière sur la transformation du projet Destination Gatineau en projet Place des festivals.

1. Naissance du projet Destination Gatineau

Le projet Destination Gatineau prend officiellement forme en 2012, sous la mairie de Marc Bureau. Le projet est ambitieux: il prévoit l'aménagement de jardins, de sentiers pédestres et cyclistes ainsi que la création d'une place des festivals au parc Jacques-Cartier. La revitalisation des berges s'étend sur six kilomètres, entre le pont des Chaudières et le pont Aberdeen. Les coûts de constructions sont alors évalués à 135 millions de dollars.

2. Consultations publiques défavorables

Le projet Destination Gatineau ne fait pas l'unanimité au sein des résidents de Gatineau qui ont émis plusieurs réserves lors de consultations publiques. Certains membres du conseil municipal ne se gênent pas pour critiquer publiquement le projet. Ces élus précisent que le projet actuel a de grandes qualités, mais qu'il gagnerait à être décentralisé; à prendre ses assises partout sur le territoire.

3. Changement de cap pour le projet Destination Gatineau

Critiqué de toutes parts, le projet Destination Gatineau change de vocation; il aura maintenant une thématique axée sur l'eau et la rivière, plutôt qu'une thématique sur les civilisations. Mais le projet ne réussit toujours pas à rallier la majorité.

4. Plan d'affaires du projet Destination Gatineau scruté à la loupe

La Ville de Gatineau a un nouveau maire dont le parti, Action Gatineau, s'oppose au projet Destination Gatineau. Le parti estime que le projet n'est pas une priorité et que sa réalisation ne devrait pas se concrétiser durant le mandat actuel. Néanmoins, les élus de Gatineau ont pris connaissance du plan d'affaires du projet Destination Gatineau et promettent d'en débattre lors d'un éventuel lac-à-l'épaule.

5. Mort du projet Destination Gatineau

Le projet Destination Gatineau tel que présenté en 2012 n'existe plus. Il a complètement été remodelé lors d'un lac-à-l'épaule auquel ont participé les élus gatinois. La Corporation Destination Gatineau change de nom et de mandat. La nouvelle entité, la Corporation Place des festivals, se consacrera désormais exclusivement sur le projet de place des spectacles, dans le secteur Jacques-Cartier. Le projet de revitalisation est désormais évalué à une quarantaine de millions de dollars.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires