Retour

Place des festivals : un dossier préparé à l'insu du maire de Gatineau

Parallèlement aux négociations au sujet du projet des Mosaïcultures avec le gouvernement fédéral, des élus gatinois tentent de faire débloquer le dossier de la Place des festivals, au point où cet enjeu chemine tant au palier provincial que fédéral. Ceci, à l'insu du maire Maxime Pedneaud-Jobin, selon ce qu'a appris ICI Ottawa-Gatineau.

Lorsque le maire a annoncé l'an dernier son intention d'attirer les Mosaïcultures à Gatineau dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017, le projet de la Place des Festivals a écopé, au grand désarroi du président du comité du 150e, le conseiller Maxime Tremblay, qui en faisait une priorité.

La Place des festivals est ce qui reste du projet Destination Gatineau pour aménager le parc Jacques-Cartier et attirer des événements d'envergure. Les plans incluaient, entre autres, une fontaine géante.

Radio-Canada a appris que le dossier de la Place des Festivals est étudié actuellement par le gouvernement fédéral, dans le cadre des festivités du 150e de la Confédération, sans que le maire Maxime Pedneaud-Jobin ne soit au courant.

Le conseiller Maxime Tremblay refuse d'expliquer pourquoi le dossier est entre les mains du député fédéral d'Argenteuil-La-Petite-Nation, Stéphane Lauzon.

Au cabinet du maire de Gatineau, on affirme que seuls les Mosaïcultures et le fonds de 300 000 $ pour soutenir des initiatives provenant de la collectivité sont parmi les priorités de la Ville.

Comment se fait-il que le dossier de la Place des festivals se retrouve sur le bureau de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, sans que le comité du 150e de Gatineau en fasse une priorité?

« Ça vient du député [de Hull-Aylmer] Greg Fergus », soutient M. Lauzon. « C'est arrivé sur mon bureau et je l'ai mis dans ma compilation des projets. »

De son côté, la ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, reconnaît qu'elle a été saisie des deux dossiers.

Selon elle, les Mosaïcultures constitue un événement ponctuel, alors que la Place des festivals représenterait un legs pour les célébrations du 150e de la Confédération.

De plus, le dossier est identifié par Tourisme Outaouais comme une porte d'entrée touristique du Québec.

Le comité du 150e à Gatineau doit se réunir le 25 février pour la suite des choses.

Le président Maxime Tremblay aura quelques explications à fournir pour dire comment deux dossiers de la Ville se trouvent simultanément en lice pour un financement, dans le cadre des célébrations prévues en 2017.

D'après les informations du journaliste Louka Jacques

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité