Retour

Place des festivals : une rencontre pour relancer les discussions

Les pressions politiques semblent avoir porté leurs fruits dans le dossier de la Place des festivals à Gatineau. Une rencontre est prévue le 4 novembre entre la présidente de l'organisme, le maire de Gatineau et le premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale (CCN).

Le projet prévoit l'animation permanente du parc Jacques-Cartier pour accueillir des événements majeurs. Or, depuis le début, la CCN, qui est propriétaire des lieux, laisse entendre qu'elle hésite à confier la gestion du site à une tierce partie.

Les discussions sont pratiquement au point mort depuis plusieurs mois. En juillet, la présidente de la Société Place des festivals, la conseillère Louise Boudrias, a d'ailleurs demandé un nouvel appui du conseil municipal de Gatineau pour faire pression sur la CCN.

Il semble maintenant y avoir une lueur d'espoir. Le premier dirigeant de la société d'État, Mark Kristmanson, a accepté de rencontrer le maire Maxime Pedneaud-Jobin et Mme Boudrias.

Cette dernière se dit consciente que la CCN ne lui permettra pas de gérer le parc Jacques-Cartier à « 100 % ».

« On ne veut pas aller là non plus », concède-t-elle. « Alors, comment on est capable d'établir une façon de faire, une façon de procéder, qui va nous permettre à nous d'attirer des événements, de dynamiser cet endroit-là [...] de faire de la prospection pour des choses qui pourraient s'en venir à Gatineau d'intéressantes. »

Par ailleurs, le ministère du Tourisme a reçu, en août, la demande de financement des responsables de la Place des festivals et les a convoqués à une rencontre.

Selon Mme Boudrias, la possibilité d'obtenir des subventions du gouvernement québécois pourrait aider à convaincre la CCN de donner son aval au projet.

D'après les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles