Retour

Plaidoyer pour l'ajout d'ambulanciers paramédicaux à Ottawa

Le conseiller municipal du quartier West Carleton-March à Ottawa, Eli El-Chantiry, réclame l'embauche de davantage d'ambulanciers paramédicaux par la Municipalité.

Selon lui, des changements dans la gestion au poste du Service paramédical à Kinburn, dans l'ouest de la ville, laissent certains quartiers ruraux de la capitale dans une situation vulnérable en cas d'urgence.

Les ambulanciers paramédicaux qui sont assignés au poste de Kinburn s'y présentent en entrant au travail. Toutefois, depuis le 9 février, ils n'ont pas à y retourner systématiquement une fois qu'ils sont intervenus ailleurs sur le territoire, en transportant des patients dans un hôpital du centre-ville par exemple.

Ainsi, selon le conseiller El-Chantiry, pendant de longues périodes chaque jour, les ambulances se trouvent loin de leur poste de Kinburn.

M. El-Chantiry dit avoir demandé une rencontre à ce sujet avec le chef des Services paramédicaux d'Ottawa, Anthony Di Monte, ainsi qu'avec la présidente du comité des services communautaires et de protection, Diane Deans.

Des répercussions pour les municipalités voisines

La loi ontarienne prévoit que l'ambulance située la plus près du lieu d'une urgence est celle qui doit intervenir. Pour les Services paramédicaux du comté de Renfrew, à l'ouest d'Ottawa, cela signifie que de plus en plus d'ambulances sont appelées à intervenir dans la capitale.

« Cela nous laisse à découvert dans nos propres communautés lorsque nous intervenons à Ottawa [traduction libre] », souligne Michael Nolan, chef des Services paramédicaux du comté de Renfrew.

Selon le conseiller El-Chantiry, la situation est injuste pour les municipalités avoisinantes et requiert l'embauche d'ambulanciers paramédicaux supplémentaires par la Ville d'Ottawa.

D'après CBC

Plus d'articles