Retour

Plus de 20 cas d'aide médicale à mourir en 2016 en Outaouais et à Ottawa

En 2016, au moins 23 personnes ont reçu l'aide médicale à mourir en Outaouais et à Ottawa. Ce nombre pourrait encore grimper, puisque les données ne sont pas encore connues pour les six derniers mois de l'année en Outaouais.

Au cours de la première moitié de 2016, huit demandes pour l'aide médicale à mourir y ont été formulées, dont cinq qui ont été menées à terme. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais s'attend à ce que 10 à 12 cas soient enregistrés pour l'année entière.

« J'avais estimé qu'on aurait probablement une demande acceptée et administrée mensuellement », explique le directeur des services professionnels au CISSS de l'Outouais, le Dr Guy Morissette. « C'est environ ce qu'on a eu dans les six premiers mois. »

On ne devrait pas avoir de surprise quand les chiffres seront dévoilés au conseil d'administration à la fin janvier.

Dr Guy Morissette

À Ottawa, 18 décès ont été facilités par un médecin depuis que l'Ontario a autorisé l'aide médicale à mourir le 6 juin dernier. De ce nombre, 14 cas ont été traités dans des hôpitaux et 4 dans des centres de soins ou à domicile.

Le gouvernement ontarien a présenté, en décembre, un projet de loi sur l'aide médicale à mourir, afin d'harmoniser les règles provinciales avec celles du gouvernement fédéral.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine