Retour

Plus de 60 000 $ pour le Fonds commémoratif Élisabeth Brosda

Des dizaines de milliers de dollars ont été amassés lors d'un tournoi de golf caritatif organisé à la mémoire d'Élizabeth Brosda, une jeune cavalière originaire de Gatineau ayant perdu la vie dans un accident de voiture sur l'autoroute 50.

L'adolescente se rendait à une compétition équestre le 17 septembre 2016 lorsqu'un autre véhicule l'a happée de plein fouet sur l'autoroute 50, dans le secteur de Grenville. Lundi avant-midi, neuf mois après l'accident, des proches ont rappelé les dangers de l'autoroute 50 lors d'une activité de financement pour la fondation qui porte son nom.

« C'est une autoroute qui est très dangereuse. C'est important de s'y pencher le plus vite possible », soutient la mère de la défunte, Marie-France Maisonneuve.

Le gouvernement du Québec annonçait l'hiver dernier que des travaux d'amélioration de l'autoroute 50 débuteraient à compter du mois de mai avec l'installation de lampadaires et de bandes rugueuses. Rien n'a cependant été fait pour l'instant.

Le député provincial du Pontiac, Alexandre Iricà, s'est lui aussi dit « extrêmement déçu » de la situation actuelle. Il évoque la grève des ingénieurs de l'État comme principal motif du retard des travaux, qui devraient finalement débuter le 15 juillet prochain.

Le copain de Mme Brosda, qui était avec elle lors de l'accident, s'est désolé de la situation.

« C'est frustrant. Ça fait plusieurs fois qu'ils en parlent, puis que ça a l'air à se faire, mais en fait, ça n'avance pas », a soupiré Émanuel Thérien.

Garder un rêve en vie

Près de 150 golfeurs ont répondu présents au 21e tournoi de golf caritatif organisé par la Cage Brasserie sportive de Gatineau et le club de golf Techumseh.

Cavalière depuis son jeune âge, la défunte rêvait de participer aux Jeux olympiques de 2024. En sa mémoire, ses proches se sont alliés avec Canada Équestre et avec la Fondation olympique canadienne afin de développer le Fonds commémoratif Élisabeth Brosda.

Ce fonds permettra à de jeunes cavaliers partageant le rêve de Mme Brosda de bénéficier de bourses annuelles. L'objectif est d'amasser 100 000 $ d'ici 2024.

« C'est quelque chose qui me permet, en tant que maman, de me lever le matin parce que j'essaie de poursuivre le rêve de ma fille », a confié Marie-France Maisonneuve.

D'après le reportage de Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires