Retour

Plus de donneurs d'organes en Ontario qu'au Québec

Un groupe de travail a été mis sur pied par le gouvernement du Québec pour doubler le nombre de donneurs d'organes vivants d'ici cinq ans. En 2016, ils étaient 56, contre 256 en Ontario.

Selon les dernières données de Transplant Québec, près de 850 personnes sont en attente d'un don d'organe dans la province.

Si l'Ontario surpasse nettement le Québec en termes de donneurs vivants, une porte-parole de Transplant Québec, Brigitte Junius, a fait savoir qu'en termes de donneurs décédés, « le Québec se [comparait] avantageusement à l'Ontario depuis à l'Ontario depuis plus de dix ans. »

En 2016, toutefois, « l'Ontario a fait un bond significatif en nombre de donneurs d'organes décédés qui l'a fait dépasser le Québec en termes de taux de donneurs décédés par million de population. »

Une « preuve vivante » de l'importance du don d'organes

Jacques St-Denis, 72 ans, et son fils, Serge St-Denis, 46 ans, sont des défenseurs du don d'organes bien connus dans la région.

Il y a 25 ans, le fils donnait un rein à son père, atteint d'insuffisance rénale. « Une bénédiction », se souvient Jacques.

Son fils, Serge, n'a jamais hésité avant de donner un rein à son père. Il estime que son histoire est une « preuve vivante » que le don d'organe fonctionne. Son père, aujourd'hui en pleine santé, croit que la population devrait être davantage sensibilisée à cet enjeu.

« Ici, je pense qu'on n'en parle pas assez », s'est-il désolé en comparant le Québec à l'Ontario.

Avec les informations de Roxane Léouzon

Plus d'articles

Commentaires