Retour

Plusieurs femmes voilées agressées verbalement à Ottawa

La police d'Ottawa encourage les femmes musulmanes à dénoncer toute intimidation verbale après que trois femmes musulmanes eurent déclaré avoir été agressées verbalement par des inconnus, parce qu'elles portaient un foulard sur la tête.

Dans une lettre envoyée à des dirigeants de communautés, l'agent Dave Zackrias, qui travaille à la Section de la diversité et des relations interraciales de la police d'Ottawa, affirme qu'au cours des derniers jours plusieurs femmes de la communauté musulmane d'Ottawa, qui craignaient pour leur sécurité, ont appelé les polices après avoir été agressées verbalement par des inconnus.

La police rappelle qu'aucune forme d'agression, physique ou verbal n'est tolérable, et que ces incidents doivent être rapportés aux policiers aussitôt que possible.

Selon Amira Elghawaby du Conseil canadien des musulmans, une femme s'est fait dire de retourner dans son pays, alors qu'elle venait de voter par anticipation. Une autre s'est fait traiter de « terroriste » par un passant au centre-ville.

Hausse des cas d'islamophobie

Amira Elghawaby affirme que le Conseil canadien des musulmans a constaté une hausse importante des messages antimusulmans à travers le pays.

Selon elle, cette hausse survient alors que le débat autour du niqab a fait son entrée dans la campagne électorale fédérale.

La police d'Ottawa affirme que chaque plainte sera prise au sérieux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine