Retour

Plusieurs incidents sur la rivière des Outaouais dimanche

Plusieurs incidents sont survenus sur la rivière des Outaouais, dimanche. Si les plaisanciers profitaient de la chaleur pour se rafraîchir dans l'eau, certains d'entre eux semblent avoir oublié les consignes de sécurité.

Un pêcheur s'est retrouvé dans une position fâcheuse après s'être cassé la jambe sur une île de la rivière des Outaouais, à la hauteur de l'avenue Parkdale.

Les pompiers d'Ottawa l'ont secouru et les services paramédicaux d'Ottawa ont ensuite pris le relais.

Une autre situation périlleuse, cette fois-ci impliquant une jeune famille, est aussi survenue en journée. Le canot pneumatique de la famille composée d'un adulte et de trois enfants s'est échoué sur des rochers près du parc Britannia.

Les membres de la famille ne portaient pas de vestes de flottaison individuelle. Elles sont pourtant très importantes lors des activités nautiques, a tenu à rappeler le Service des incendies d'Ottawa.

Ils ont été secourus par les services d'urgence, sans heurt.

Un adolescent à l'hôpital après un plongeon raté

Par ailleurs, un adolescent de 17 ans a été transporté à l'Hôpital de Gatineau après un accident de baignade.

Selon le Service de police de Gatineau, il aurait plongé dans la rivière des Outaouais, mais se serait cogné la tête au fond de l'eau, qui n'était pas assez profonde.

On ne craint pas pour la vie de l'adolescent, qui s'en est tiré avec des blessures légères à la tête.

Avec le retour du beau temps, le sergent Gaétan Lafrance met toutefois les baigneurs en garde. Nous recommandons à la population de se baigner aux endroits qui ont été désignés à cette fin-là, par exemple les plages publiques et les installations municipales, a-t-il dit.

Le sergent Lafrance souligne que du personnel qualifié est sur place à ces endroits pour assurer la sécurité.

Le Service de police de la Ville de Gatineau tient aussi à rappeler à la population de toujours vérifier la profondeur de l'eau avant de pratiquer le plongeon, dans le but, évidemment, d'éviter les incidents fâcheux, a dit M. Lafrance.

Plus d'articles