Retour

Possession simple de cannabis : le député de Hull-Aylmer s'engage à aider les dossiers des contrevenants

Le député libéral fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, promet d'aider certains des 500 000 Canadiens qui, selon lui, ont un casier judiciaire lié à la possession simple de cannabis.

M. Fergus cible notamment les communautés autochtone et noire qui font face à une « discrimination systémique » en la matière.

« Il faut se poser la question des raisons pour lesquelles on arrête plus souvent les noirs et les autochtones pour savoir s’ils sont en possession de cannabis. Il faut poser ces questions-là », souligne le député, en entrevue à Radio-Canada.

Selon les chiffres avancés par le député, les autochtones représentent seulement 3 à 4 % de la population canadienne, mais ils sont surreprésentés parmi la population carcérale, où ils représentent 28 à 30 % de cette population et les noirs, 3 % de la population canadienne contre 10 % de la population carcérale.

« Il n’y a aucune étude qui démontre que ces deux groupes-là » sont plus enclins à commettre un crime en lien avec la possession de cannabis.

Le gouvernement de Justin Trudeau travaille sur une possible amnistie des Canadiens accusés de possession simple de cannabis, sans toutefois spécifier la façon dont le gouvernement pourrait procéder.

Tout en reconnaissant certaines « injustices », le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a rappelé que les accusations criminelles et les poursuites devaient continuer jusqu’à ce que la loi change officiellement.

Avec les informations de Claudine Richard

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards