En raison de la recrudescence des activités criminelles dans le marché By, le Service de police d'Ottawa (SPO) renforcera sa présence dans le secteur, ce week-end.

Les patrouilleurs supplémentaires veilleront à faire appliquer sévèrement toutes les lois du Code criminel, assure le SPO. Drogues, code de la sécurité routière, réglementation sur les permis d'alcool et tout autre règlement municipal seront surveillés de près.

« Nous constatons une augmentation de crime violent, parfois reliés aux gangs, dans la zone du centre-ville », affirme le chef du SPO, Charles Bordeleau.

Dimanche dernier, Omar Rashid-Ghader, 33 ans, a été abattu, en plein milieu d'une boîte de nuit du marché By.

L'homme était un membre reconnu des « Ledbury Banff Cripps », un gang de rue qui sévissait dans le sud de la capitale nationale.

Un mandat d'arrêt pancanadien a d'ailleurs été lancé contre Mustafa Ahmed, l'homme soupçonné dans cette affaire.

Trois autres fusillades ont eu lieu sur le territoire de la capitale nationale en moins de 24h.

Le nombre de fusillades à Ottawa est maintenant de 44, soit deux de moins que le total de 2015 (46). En 2014, la capitale avait enregistré un nombre record de 49 fusillades.

Plus d'articles

Commentaires