Retour

Prévention du crime Ottawa approuve la sortie du chef Bordeleau

Un organisme de la capitale se réjouit de l'appel à l'action lancé par le chef de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, pour freiner la vague de violence qui a causé la mort de cinq jeunes hommes depuis le début de l'année.

Lundi, le chef Bordeleau publiait une lettre dans laquelle il demandait notamment aux groupes communautaires et à la collectivité de collaborer pour trouver des solutions.

Prévention du crime Ottawa estime que la solution passe nécessairement par l'engagement des résidents.

Ainsi, la directrice générale de Prévention du crime Ottawa, Nancy Worsfold, estime que les propriétaires, les locataires, les écoles et les services communautaires doivent unir leurs efforts dans cette direction.

« Il faut qu'on travaille ensemble pour la sécurité, pour que les familles puissent aider leurs enfants, et surtout leurs fils, à avoir une vie saine et sécuritaire », souligne-t-elle.

Dans sa lettre ouverte, le chef Bordeleau disait observer une tendance chez les jeunes, dont certains sont membres de bande ou impliqués dans des activités criminelles, d'avoir recours à la violence extrême pour régler leurs différends.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine