Retour

Procès d’Ian Bush : des chaussures recherchées présentes sur une photo avec l’accusé

Un expert en identification des empreintes de chaussures a révélé, mardi au palais de justice d'Ottawa, que celles présentes sur une photo cachée dans le plafond de la résidence d'Ian Bush sont pratiquement identiques aux souliers sport activement recherchés par les autorités après le crime en 2007.

Un texte de Laurie Trudel

Ian Bush est accusé du triple meurtre de l'ancien juge de l'Impôt Alban Garon, de sa femme et de leur amie. Sur la photo d'intérêt présentée en preuve plus tôt dans le procès, on peut y voir un homme en trian de faire des pompes, torse nu. Il s'agirait d'Ian Bush. À sa droite, on peut voir une paire de souliers sport.

C'est au sujet de ces souliers que l'expert en empreintes de chaussures Dwayne Raymond a été questionné. Selon lui, il s'agit d'une paire de souliers sport de la marque New Balance, modèle 504.

Une paire de souliers activement recherchée

C'est ce type de soulier précisément qui a été activement recherché par les enquêteurs dans les jours qui ont suivi le crime en juin 2007, puisque l'empreinte distinctive qu’elle laisse au sol a été observée à plusieurs endroits dans la résidence du couple Garon.

L'empreinte de cette chaussure serait si distinctive que, toujours selon l'expert, il n'y a que le modèle New Balance 504 qui peut créer ces traits précis au sol.

Le témoignage de l'expert a donc permis de confirmer que la paire de chaussures qu'on peut voir sur la photo avec Ian Bush est exactement du même modèle que celle qui a laissé les empreintes distinctives sur la scène de crime.

Il s’agit d’une information cruciale pour la Couronne, qui n'a pas été contredite par la défense en contre-interrogatoire.

Les prochaines étapes du procès

En fin de journée mardi, la Couronne a interrogé un expert en nœuds qui a décrit ceux utilisés pour ligoter les trois victimes. La défense doit contre-interroger le témoin en début de matinée mercredi.

Cette semaine de procès devrait également permettre d’en connaître davantage sur les démêlées de l’accusé avec la Cour Canadienne de l’Impôt, où travaillait l’ancien juge Alban Garon.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine