Retour

Procès pour le meurtre de Brandon Volpi : la défense s’attaque à la vidéo

Un technicien en vidéo judiciaire a admis en contre-interrogatoire, mercredi, qu'il ne pouvait voir aucun signe d'un couteau dans une vidéo de la bataille survenue à la suite d'un bal des finissants à Ottawa, au cours de laquelle un jeune homme a été poignardé mortellement en 2014.

Devontay Hackett, 21 ans, subit présentement son procès pour le meurtre au deuxième degré d’un condisciple de l’école secondaire, Brandon Volpi, le 7 juin 2014.

La victime, âgée 18 ans, est morte à la suite d’une bagarre à l'extérieur de l’hôtel Les Suites de la rue Besserer, au centre-ville d'Ottawa, où des élèves s'étaient rassemblés lors d’une fête d’après-bal.

La défense ne conteste toutefois pas la position de la Couronne, qui soutient que la vidéo captée par un cellulaire depuis un balcon du troisième étage de l’hôtel montre Hackett dans une altercation avec Volpi.

Mardi, l’expert en vidéo judiciaire Mike Ross, un témoin de la Couronne, avait montré la vidéo au ralenti, image par image, décrivant un « objet de couleur pâle » dans la main droite de l’accusé quelques secondes avant le début de la bagarre.

Impossible de voir un couteau

Au cours du contre-interrogatoire de l’expert, la défense lui a demandé si l’objet aperçu dans la vidéo était un couteau. Mike Ross a répondu : « non, rien d’aussi visible [no, nothing is that visible] ».

La défense doit poursuivre, jeudi, son contre-interrogatoire.

Mardi, la Couronne a soutenu en cour que Volpi avait été poignardé alors qu'il venait en aide à un camarade de classe au cours d'une querelle liée à la disparition d'un téléphone cellulaire.

La Couronne avait demandé au jury de porter attention à la nature des blessures subies par Volpi ainsi que leur nombre.

Selon le procureur adjoint de la Couronne Michael Boyce, la victime a subi une coupure de 17 centimètres au cou, près de la veine jugulaire. C’est cependant une plaie par arme blanche de 10 centimètres de profondeur dans la cage thoracique, qui a pénétré dans son cœur, qui l’aurait tuée, selon le procureur adjoint.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine