Retour

Programme des boîtes bleues : une rencontre ministérielle encourageante pour le Groupe Convex

Le Groupe Convex, qui exploite le centre de dépôt et de tri de matières recyclables Recycle-Action à Hawkesbury, s'est fait entendre lors du Congrès annuel de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario tenu la semaine dernière à Toronto.

Un texte de Denis Babin

La directrice de l'organisme à but non lucratif, Caroline Arcand, a partagé ses inquiétudes avec le ministre ontarien de l'Environnement, Chris Ballard, à propos des changements proposés au Programme des boîtes bleues lors d'une courte rencontre organisée par les Comtés unis de Prescott et Russell.

« On a obtenu l'attention du ministre. C'était ça le but », a-t-elle lancé.

Caroline Arcand voulait entre autres attirer l'attention du ministre sur l'amendement suggéré qui permettrait aux municipalités d'aller en appel d'offres pour les contrats liés au traitement des matières recyclables d'origine résidentielle.

Cette recommandation découle d'un rapport produit par l'organisation Stewardship Ontario qui est responsable de la mise à jour du programme.

« C'est encore un peu nébuleux. Il n'y a pas rien de coulé dans le béton encore », ajoute Caroline Arcand à propos des modifications envisagées au programme.

Une activité cruciale pour Recycle-Action

Présentement, Recycle-Action tient le haut du pavé en matière de traitement des collectes résidentielles dans les Comtés unis de Prescott et Russell.

Le centre de dépôt et de tri, qui emploie une quarantaine de personnes à temps plein et temps partiel, dessert six des huit municipalités de la région. Le Programme des boîtes bleues représente plus de 50% de ses activités.

Or, en raison de son modèle d'affaires, l'entreprise sociale gérée par le Groupe Convex pourrait difficilement concurrencer avec les entreprises privées.

« [La loi], il faut qu'elle soit flexible, surtout pour les entreprises sociales […] Une loi ''one size fits all'', ce n'est pas nécessaire […] Entre les villes et les régions rurales, ce n'est pas partout pareil », indique le maire de La Nation, François St-Amour, qui a aussi pris part à la rencontre ministérielle d'une quinzaine de minutes.

La directrice du Groupe Convex se dit toutefois encouragée par la réceptivité du ministre Chris Ballard.

« [Le ministre] s'est dit très conscient de la valeur ajoutée d'une entreprise sociale qui effectue le tri des boîtes bleues. Il a même ajouté que non seulement la valeur ajoutée des entreprises sociales dans un projet comme ça devrait être mesurée, mais aussi répliquée en Ontario », ajoute Caroline Arcand.

Les modifications au Programme des boîtes bleues doivent être entérinées en février.

Plus d'articles