Retour

Projet de maison de retraite : des résidents et le conseiller de Glebe s'inclinent

Malgré la vive opposition des résidents du quartier de Glebe et de leur conseiller municipal, le comité de l'urbanisme de la Ville d'Ottawa a décidé mardi d'accepter que le projet de maison de retraite sur la rue Bank dépasse la hauteur permise par le zonage.

Le conseiller David Chernushenko et les résidents ont recueilli 580 signatures de personnes opposées au projet situé où se trouvent présentement les commerces Beer Store et Mister Muffler. Chernushenko a présenté une motion pour réduire la hauteur de l'édifice de deux étages et pour que les planchers soient plus éloignés de la rue.

Le groupe opposé à la proposition peinait à comprendre pourquoi le zonage de la rue principale du quartier de Glebe exigeait une hauteur maximale de 15 mètres, mais que la Ville voulait permettre à Amica Mature Lifestyles Inc. et Canderel de construire un édifice de 26 mètres.

Le projet comprendrait des commerces au rez-de-chaussée et 160 logements.

Le résident Frank Johnson a même apporté un modèle LEGO du projet à l'hôtel de ville pour montrer à quel point un tel projet serait déphasé avec les maisons familiales de la rue Monk, tout près.

Alors que la plupart des résidents auraient préféré une bâtisse de quatre étages, Carolyn Mackenzie, de l'Association communautaire Glebe, a exhorté les conseillers à accepter la proposition « raisonnable » de six étages du conseiller Chernushenko.

« À huit étages, vous allez avoir une énorme opposition, alors essayons de trouver une solution », a-t-elle déclaré.

Or, les promoteurs ont déjà annoncé que le projet n'irait pas de l'avant si le conseil municipal n'adoptait pas la hauteur demandée, soit 26 mètres. Selon eux, le projet ne serait pas viable si leurs souhaits ne sont pas exaucés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine