Retour

Propagation du virus Zika : ce que vous devez savoir avant de partir en voyage

Il fait froid, très froid dans la région de la capitale nationale, ce qui donne envie d'aller passer une semaine au soleil. Toutefois, c'est un pensez-y-bien pour les femmes enceintes ou qui prévoient avoir un enfant puisque le virus Zika poursuit son expansion dans les Amériques.

Le meilleur moyen de l'éviter, c'est de ne pas voyager dans ces zones à risque, sauf que ce n'est pas tout le monde qui est bien informé.

Si le Brésil faisait cavalier seul, le virus Zika n'a pas tardé à se propager dans de nombreuses zones prisées par les touristes.

Dans la boutique Planète Bébé, spécialisée pour les bébés, l'inquiétude se fait sentir, selon la propriétaire, Anne-Marie Vachon.

Les recommandations de l'Agence de la santé publique du Canada sont claires.

Si vous prévoyez voyager dans une zone à risque, que vous êtes enceinte ou prévoyez avoir un enfant, évaluez les risques, et considérez remettre votre voyage.

Des directives appliquées par les agences de voyages, aux dires de la copropriétaire de Voyage Vasco La Chaudière, Marie-Pier Guillemette.

« C'est vraiment aux femmes enceintes de ne pas voyager, mais de voyager dans des destinations où il n'y a pas encore de cas d'annoncé », soutient l'agente de voyage.

Encore beaucoup d'inconnu entoure le virus Zika. Ses conséquences sont relativement banales, sauf pour le fœtus, qui peut développer des problèmes de santé graves, comme la microcéphalie.

Si vous croyez que les mesures de précaution ne s'adressent qu'aux femmes, attention. Le virus serait transmissible sexuellement.

C'est pourquoi les autorités sanitaires recommandent aux hommes ayant voyagé dans les zones à risque de porter un préservatif à leur retour de voyage.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité