Retour

Prophets of Rage, Weezer et Stone Temple Pilots au Rockfest 2018

Le Rockfest de Montebello réduit son offre à 70 concerts du 14 au 16 juin et mise sur des valeurs sûres, après l'expérience Rammstein de l'an dernier qui a été très coûteuse pour l'organisation.

Un texte de Jean-François Chevrier

La formation militante américaine Prophets of Rage risque d’attirer une foule très importante : elle est composée des trois musiciens de la défunte formation Rage Against the Machine (RATM). Pour livrer leurs titres, Tom Morello, Brad Wilk et Tim Commerford seront accompagnés à la voix par B-Real, du groupe rap Cypress Hill, et par Chuck D, de Public Enemy. Le groupe interprétera tous les succès de RATM et reprendra aussi certaines pièces d'Audioslave, dans ce qui est présenté comme un hommage au chanteur Chris Cornell, décédé l’an dernier.

Weezer effectuera pour sa part un premier retour en sol québécois en quatre ans.

Soulignons aussi la présence des formations Five Finger Death Punch, Godsmack, Jimmy Eat World, Sum 41 et Stone Temple Pilots (STP). Le groupe rock alternatif, qui a connu ses heures de gloire pendant le mouvement grunge des années 1990, proposera les titres marquants de son répertoire. À défaut de pouvoir fredonner les airs de Vasoline et Interstate Love Song avec le chanteur Scott Weiland, décédé d’une surdose en 2015, les festivaliers pourront tout de même entendre les plus grands succès du groupe interprétés par Jeff Gutt, avec qui STP vient d’enregistrer un nouvel album.

Des retours notables...

Plusieurs artistes et groupes seront de retour au Rockfest cet été, dont la formation Tenacious D de l’acteur américain Jack Black, qui avait connu un grand succès à Montebello en 2015. Le public pourra aussi revoir Rancid, The Mighty Mighty Bosstones et Lamb of God.

La programmation compte aussi quelques spectacles 100 % québécois qui mettront en vedette Groovy Aardkvark, les Chiens sales, Reset (la formation originale, avec les membres de Simple Plan) et Mononc’Serge, qui demeure l’artiste ayant offert le plus de prestations au Rockfest au cours des 13 dernières années.

... pour marquer un retour aux sources

L’équipe du Rockfest présente cette 13e édition comme celle du retour aux sources.

D’abord, le festival aura de nouveau lieu dans son créneau original, soit à la mi-juin. Le fondateur de l’événement, Alex Martel, justifie cette décision par le fait que plusieurs festivals en Europe tentent d'attirer les mêmes groupes à la fin de ce mois. Le Rockfest ne sera donc plus présenté pendant la fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste.

Puis, le nombre de spectacles est réduit de presque la moitié, passant de 130 à 70, cette année. Alex Martel promet que les artistes offriront, en contre-partie, des prestation plus longues.

Plus d'articles