Retour

Publication d'une vidéo controversée sur Facebook : le libéral Pierre Leroux critiqué

Une vidéo publiée sur la page Facebook du candidat libéral dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell fait sourciller en raison de la façon caricaturale dont elle présente le secteur de Vanier, à Ottawa.

La vidéo en dessins animés de 2 minutes 40 secondes avait été mise en ligne lundi par le candidat Pierre Leroux. Elle a été retirée en milieu d'après-midi mardi, mais Radio-Canada en avait enregistré une copie.

Dans la vidéo, M. Leroux explique que sa famille et lui sont originaires de Vanier. Au même moment, on peut voir à l'écran une image montrant une autopatrouille et deux hommes masqués.

M. Leroux, qui est l'actuel maire de Russell, explique ensuite que sa femme et lui ont par la suite emménagé à Casselman, dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell. Ils y ont ouvert un dépanneur en 2001.

En fin d'après-midi mardi, M. Leroux a publié une nouvelle version de la vidéo sur sa page Facebook. On peut y voir une image caricaturale de lui et sa femme le long d'une rue entourée d'arbres verts. La voiture de police et les cambrioleurs n'y sont plus.

Des critiques de la classe politique

Sur Twitter, la candidate progressiste-conservatrice dans la circonscription de Nepean, Lisa MacLeod, a vivement critiqué la première version de la vidéo, reprochant à M. Leroux de « déféquer sur Vanier ».

La candidate du Nouveau Parti démocratique dans Ottawa-Vanier, Lyra Evans, a pour sa part invité les autres candidats à appuyer le quartier.

Elle en a profité pour souligner qu'elle entend s'attaquer à ce qu'elle considère comme étant un taux élevé d'incarcération des Autochtones, des membres de la communauté LGBTQ+, des personnes issues des minorités visibles et des consommateurs de drogue.

Sans faire explicitement référence à la vidéo de M. Leroux, la députée libérale sortante d'Ottawa-Vanier, Nathalie Des Rosiers, a souligné son attachement au secteur.

« Vanier est un quartier extraordinaire où il fait bon vivre et travailler », a-t-elle écrit dans un microbillet. « Un quartier que je suis très fière de représenter! »

Mme Des Rosiers avait été interpellée sur Twitter un peu plus tôt par le conseiller du quartier Rideau-Goulbourn, Scott Moffatt, qui lui demandait, de même qu'à la chef libérale Kathleen Wynne, si M. Leroux représentait réellement leur parti.

Une image qui stigmatise, dit Mathieu Fleury

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, a également déploré la première version de la vidéo. Il a affirmé que l'image qu'elle dépeignait de Vanier était « injuste » et « pas acceptable ».

« Quand un candidat comme ça met une image, malheureusement, c'est un jugement qui n'est pas vrai de notre communauté et qui stigmatise les réalités des différentes communautés », a-t-il dit en entrevue à Radio-Canada.

Pierre Leroux se défend

Joint au téléphone par CBC/Radio-Canada, M. Leroux a défendu le contenu de la vidéo originale et a indiqué qu'elle se voulait amusante. Il a affirmé avoir été la cible des cambrioleurs deux fois en 20 ans alors qu'il habitait dans le quartier et que c'est pour cette raison qu'il a déménagé.

M. Leroux a par la suite annulé l'entrevue qu'il devait accorder à un journaliste de Radio-Canada, disant qu'il allait plutôt publier un communiqué. Quelques minutes plus tard, il a publié une courte déclaration sur Facebook.

« ll a été porté à mon attention que certaines personnes ont mal interprété une partie de ma vidéo, comme une attaque contre les résidents de Vanier », peut-on y lire. « Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine