Retour

Quasi-noyade à Val-des-Monts : un souper-bénéfice pour la petite victime

Le 16 août dernier, le petit Alek s'est presque noyé dans la piscine d'un membre de sa famille, à Val-des-Monts. Un peu plus de deux semaines après cet épisode douloureux pour la famille, des amis et des proches ont décidé d'organiser un souper-bénéfice afin de récolter des fonds pour le bambin et ses parents.

L'événement aura lieu ce soir, de 23 h à minuit, au restaurant Boston Pizza, dans le secteur du Plateau. Le montant de 1 $ sera remis pour chaque plat de pâte et chaque pizza qui sera vendue. Les personnes qui le désirent peuvent aussi faire un don à leur discrétion.

L'une des organisatrices de l'événement est Diane Galipeau, une amie de la maman d'Alek. Elles se connaissent depuis quelques années déjà, dans la mesure où la mère du petit garçon est son entraîneuse au baseball. Elle s'est confiée à Mathieu Nadon.

Les récentes nouvelles de l'enfant

Aux dernières nouvelles, l'enfant est toujours hospitalisé au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), mais il n'est plus dans un état critique.
Il est capable de réagir aux stimulations, cependant les médecins ne sont pas encore sûrs qu'il soit capable de voir.

L'enfant fait aussi des crises, ce qui selon les experts serait le signe que son cerveau est en train de se réveiller. Diane Galipeau ne peut pas dire s'il gardera des séquelles de l'accident.

L'état d'esprit des parents

Diane Galipeau explique que l'objectif de la soirée est d'essayer de ramasser de l'argent afin notamment d'aider les parents à acheter de la nourriture quand ils vont à l'hôpital. Pour le moment, ils passent l'essentiel de leurs journées au CHEO et ils mangent sur place.

Elle affirme que malgré les circonstances, la famille reste très unie. Elle rappelle aussi que les parents d'Alek ont un autre enfant, mais ils n'ont pas le choix de concentrer toute leur attention sur le petit garçon.

Les actes de vandalisme

Mme Galipeau a été touchée, voire secouée par l'accident. Dès qu'elle a appris ce qu'il s'était passé, elle s'est dit qu'il fallait faire quelque chose. Elle souligne que tous les proches des parents d'Alek ont eu le même élan de solidarité, parce que la famille est très appréciée.

Selon elle, ce n'est pas pour rien si plus de 4000 personnes se sont abonnées à la page Facebook qui a été créée afin de diffuser des nouvelles du bambin, qui a fêté son anniversaire hier.

Dans ces conditions, elle ne peut que dénoncer vigoureusement les actes de vandalisme « insensé » ciblant la propriété où l'incident s'est produit, à Val-des-Monts. Selon elle, ces derniers n'ont pas besoin « de plus de méchanceté », et surtout, ils n'ont pas à être jugés, parce qu'ils n'ont rien à se reprocher.

Retrouvez l'entrevue de Diane Galipeau en intégralité, ce soir au Téléjournal Ottawa-Gatineau

Plus d'articles

Commentaires