Retour

Quatre ans après l'incendie meurtrier à la Place Mont-Roc, le mystère demeure entier

Triste anniversaire mercredi à Hawkesbury, alors qu'il y a quatre ans, deux personnes ont trouvé la mort dans un incendie à Place Mont-Roc, une résidence pour personnes âgées.

Malgré les années qui se sont écoulées, une enquête policière est toujours en cours, puisque quatre ans plus tard la cause est toujours inconnue.

Dans un courriel, le Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario a indiqué à Radio-Canada que « son rapport n'a pas encore été publié en raison d'une enquête toujours en cours ».

Un fait confirmé par le porte-parole de la Police provinciale de l'Ontario à Hawkesbury, Mario Gratton.

« Pour l'instant, il y a des informations évidemment que nous ne pouvons pas partager », poursuit le porte-parole.

Marie-Anne Bonin, 84 ans, et son mari, Jean-Paul Bonin, 87 ans, n'ont pu sortir à temps de l'édifice en flammes. Les deux octogénaires ont été retrouvés au 3e étage de la résidence. Il n'y avait pas de gicleur dans la résidence. Par contre, en raison de l'année de construction de l'édifice, les normes provinciales étaient respectées.

Du côté de la Ville de Hawkesbury, il a été question « d'un litige en cours concernant l'incendie à Place Mont-Roc », lors d'une récente réunion du conseil tenue à huis clos.

La mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, n'a pas voulu commenter l'affaire.

Radio-Canada n'a également pas été en mesure de joindre le propriétaire de Place Mont-Roc, Frank Zambito. Ce dernier a acheté la résidence en 2013.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine