Ils ont un point en commun : ils veulent gouverner la province. Mais les chefs des trois grands partis ontariens ont un parcours bien différent. Voici ce que vous devez savoir sur Kathleen Wynne, Doug Ford et Andrea Horwath.

l’emportent, mais ils obtiennent la majorité des sièges.

Un texte de Claudine Brulé

Kathleen Wynne, chef du Parti libéral

La chef libérale Kathleen Wynne aime répéter qu’elle s’est lancée en politique pour se battre contre les coupes et les réformes conservatrices de l’ancien gouvernement de Mike Harris.

La campagne de 2018 sera sa deuxième comme chef.

Doug Ford, chef du Parti progressiste-conservateur

Doug Ford en est à sa première campagne électorale provinciale, que ce soit en tant que chef conservateur ou comme aspirant député.

  • Il est un homme d’affaires : il dirige l’entreprise d’impression Deco Label, une compagnie torontoise mise sur pied par son défunt père et qui compte aussi une filiale à Chicago.
  • Doug Ford n’est pas un nouveau venu en politique. Il été conseiller municipal durant quatre ans à Toronto, alors que son frère, le controversé Rob Ford, était maire.
  • Il l'a remplacé à la dernière minute comme candidat à la mairie en 2014, mais est arrivé deuxième, derrière l'actuel maire John Tory.
  • Queen’s Park lui est un endroit familier : son père a été député dans le gouvernement conservateur de Mike Harris, et Doug Ford est engagé dans le parti depuis des années.

Andrea Horwath, chef du Nouveau Parti démocratique

Andrea Horwath milite pour différentes causes depuis plusieurs années.

  • Tout comme Kathleen Wynne, elle a dénoncé les mesures adoptées par le gouvernement de Mike Harris à la fin des années 1990, alors qu’elle travaillait dans une clinique d’aide juridique à Hamilton, sa ville natale. Elle a participé à l’organisation de manifestations à Hamilton contre les compressions de l’époque.
  • Elle est élue conseillère municipale en 1997, siégeant à l'hôtel de ville durant trois mandats.
  • Puis, elle obtient un siège à Queen’s Park lors d’une élection partielle en 2004.
  • Mme Horwath est élue chef du NPD ontarien en 2009, et réussit presque à doubler le nombre de sièges néo-démocrates en 2011.

Elle en est à sa troisième campagne électorale comme chef.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine