L'année scolaire se termine dans quelques jours et après les examens, viendra le temps de travailler pour certains, ou d'aller à des camps d'été pour d'autres. Mais quoi faire avec nos enfants de 13 à 15 ans, trop vieux pour les camps, mais peut-être trop jeunes pour travailler ?

1. Respecter leur cheminement

Aux dires du psychologue Yannick Mailloux, lors de cette période de vacances de quelques semaines, il faut respecter l'envie de nos jeunes. « C'est de respecter l'étape où ils sont rendus dans leurs vies », explique-t-il.

« On doit leur mettre certaines balises et après ça leur faire confiance. »

L'idée est de laisser vivre nos adolescents, tout en ayant une petite idée d'où ils sont et avec qui. C'est beaucoup plus facile de nos jours avec les téléphones cellulaires.

2. Ne pas les laisser devant l'écran

C'est une phobie de bien des parents. Celle de voir ses enfants passer des journées entières devant un écran. Tout est une question d'équilibre, croit monsieur Mailloux.

« Parlez à vos ados, faites leur confiance et expliquez-leur pourquoi vous ne voulez pas qu'ils passent toute la journée devant l'écran », raconte le psychologue.

3. S'impliquer dans une coopérative

Partout au Québec, des Coopératives jeunesse de services (CJS) se créer chaque été. La directrice générale de la maison des jeunes de Pointe-Gatineau, Anne Boutin, propose ce programme aux adolescents.

« Avec les CJS, le jeune peut identifier ce qui le fait vibrer, ce dont il est capable de faire. »

Les participants ont l'occasion de se familiariser avec le fonctionnement d'une coopérative, de vivre une première expérience professionnelle et de stimuler leur fibre entrepreneuriale.

« Ça leur permet d'être plus flexibles dans leur horaire, mais ça leur donne l'expérience de savoir qu'est-ce qu'un engagement », poursuit la directrice générale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine