Retour

Radicalisation : Gatineau aura un bureau de prévention en 2018

Le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence va vraisemblablement ouvrir un bureau à Gatineau en 2018. Une décision prise de concert avec le directeur de l'organisme et le maire de Gatineau.

« Ce qui nous intéresse beaucoup c'est d'abord l'expertise », a expliqué Maxime Pedneaud-Jobin, en entrevue à RDI. « C'est compliqué la radicalisation, puis ce que je retenais beaucoup c'est la prévention. »

Pour le maire, il n'y a pas de « tensions qui pour le moment s'expriment localement », mais il n'exclut pas que ça puisse ne pas être le cas dans cinq ans.

Selon le directeur du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, Herman Deparice-Okomba, Gatineau est la troisième ville d'où proviennent les appels que l'organisme reçoit.

En entrevue avec Philippe Marcoux à l'émission Les Matins d'ici, M. Deparice-Okomba a précisé que c'est Maxime Pedneaud-Jobin qui avait fait les démarches pour la création d'un tel centre après l'attentat terroriste du 29 janvier 2017 au Centre culturel islamique de Québec.

« C'est le maire de Gatineau qui nous a aussi contactés pour faire de la prévention et comme il a dit quand je l'ai rencontré : "Mieux vaut prévenir que guérir, je veux être proactif », a-t-il ajouté.

« Il y a beaucoup d'appels et de gens de Gatineau qui appellent en disant : "On a besoin d'aide, mon enfant a des besoins particuliers." [...] Il y a un volume [d'appels] qui justifie d'avoir des gens sur place [...] qui vont mieux connaître Gatineau, nos écoles et nos outils d'intervention et nos organismes communautaires », a renchéri le maire, qui dit ne pas vouloir alerter la population pour autant.

M. Deparice-Okomba cherche encore le soutien des municipalités pour financer le bureau qui aura trois employés permanents.

Créé il y a deux ans, le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence est financé par la Ville de Montréal à hauteur d'un million de dollars.

Le gouvernement du Québec a injecté un million de plus pour que ces services soient offerts à l’ensemble de la province.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine