Retour

Rapport préoccupant sur l'état de la santé mentale des Ottaviens

Le taux de visites à l'urgence pour des problèmes de santé mentale et de dépendance chez les jeunes et jeunes adultes a augmenté de près de 50 pour cent au cours des 12 dernières années dans la capitale. C'est l'un des constats du rapport sur l'état de la santé mentale publié lundi par Santé publique Ottawa.

Ce rapport, le premier du genre, met en exergue les facteurs qui favorisent une bonne santé mentale, notamment les liens familiaux positifs, les liens sociaux, la prise en compte des inégalités en matière de santé et la réduction de la stigmatisation.

Ce rapport permettra à Santé publique Ottawa de déterminer ses straégies futures pour combattre les problèmes les plus pressants.

Certains facteurs ont été identifiées comme faisant partie des causes de troubles de santé mentale chez les jeunes. Les problèmes de jeu (34 %), l'utilisation abusive des appareils électroniques (48 %) et la détresse psychologique (35 %) affligent notamment bon nombre d'adolescents.

Le gestionnaire de programme de santé en milieu scolaire, santé mentale et prévention de la consommation de drogues à Santé publique Ottawa, Marino Francispillai, affirme qu'il est important de régler les problèmes à la source, ce qui veut dire mettre l'accent sur la santé mentale.

Pour lui, il s'agit d'évaluer « comment aider [les] jeunes avec tous ces problèmes là de santé mentale, de toxicomanie et bien sûr des choses comme les écrans », dit-il.

Avec les informations de Godefroy Macaire-Chabi

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine