Retour

Rassemblement à Ottawa contre les frappes aériennes en Syrie

Près de 60 personnes se sont rassemblées, samedi midi, devant l'ambassade américaine, rue Sussex, à Ottawa, pour dénoncer les frappes aériennes et les interventions militaires en Syrie. Ces citoyens estiment que cette intervention américaine ruine les efforts pour ramener la paix en Syrie.

« Attention de ne pas faire de la Syrie un autre Irak », ont scandé les manifestants, qui font partie de groupes opposés aux bombardements américains en Syrie. Selon eux, les Américains ont usé de prétextes pour frapper un pays souverain, ce qui va, à leur avis, à l'encontre du droit international.

Les États-Unis ont lancé, dans la nuit de jeudi à vendredi, des dizaines de missiles sur un terrain d'aviation en Syrie, en riposte à l'attaque à l'arme chimique menée mardi et qui a coûté la vie à des dizaines de personnes.

Des membres du groupe Nowar-Paix ont participé à la manifestation à Ottawa, dont Kevin Skerrett. Ce porte-parole dénonce farouchement l'appui du gouvernement canadien dans ce dossier.

« Si on a appris quelque chose dans les 15 dernières années, c'est que les interventions militaires de l'OTAN et des États-Unis n'ont pas aidé les populations de la région à se bâtir un État démocratique. C'est le contraire. », a-t-il affirmé.

Les manifestants ont exhorté le Canada et les États-Unis à ne plus intervenir dans le dossier de la Syrie et à laisser la crise entre les mains de Bachar Al-Assad.

« Le gouvernement de la Syrie est en train de battre les terroristes. [...] Il est en train de gagner des victoires contre le groupe armé État islamique et Al-Qaïda », a affirmé l'un des organisateurs du rassemblement, Louis Lang.

Plus d'articles

Commentaires