Retour

Réduction des services de chirurgie à l'Hôpital de Gatineau

Après l'Hôpital de Hull, c'est au tour de l'Hôpital de Gatineau de devoir réduire ses soins opératoires. L'établissement devra fermer une demi-ligne opératoire d'ici les deux prochaines semaines.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais indique que l'Hôpital de Gatineau se retrouvera donc avec l'équivalent de six lignes opératoires.

Selon le directeur des services professionnels du CISSS, le Dr Guy Morissette, cette nouvelle réduction de service n'aura pas d'impact sur la mise en place du plan pour gérer les problèmes de personnel dans certains établissements hospitaliers.

« La situation à l'Hôpital de Gatineau ne retardera pas l'élaboration du plan de contingence. Le plan de contingence, on le savait d'emblée que ça prenait un certain temps avant de l'articuler et c'est ce qu'on est en train de faire », a-t-il souligné.

En septembre, le CISSS a été forcé de fermer deux lignes opératoires à l'Hôpital de Hull, en raison d'une pénurie de personnel. Le CISSS a ensuite annoncé que des chirurgies prévues à Hull auraient lieu dans d'autres hôpitaux de l'Outaouais.

Par ailleurs, les rencontres avec les intervenants du milieu de la santé, dont les infirmières, se poursuivent en vue de trouver des solutions à la pénurie. Le Dr Morissette a indiqué, jeudi, que ce processus va bon train et qu'il a bon espoir de dénouer l'impasse. Ce dernier n'est cependant pas en mesure de dire quand la situation sera de retour à la normale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine