Les élus gatinois vont de l'avant avec une refonte complète du Service d'urbanisme de la Ville.

Les entrepreneurs et les citoyens pourront bénéficier d'un service plus personnalisé, mis en place graduellement jusqu'en octobre prochain.

Ces changements ont été demandés à la fois par le vérificateur général de la Ville et l'ombudsman, afin d'améliorer la transparence du traitement des dossiers et maintenir des services de proximité.

Le Service de l'urbanisme et du développement durable a fait la présentation de la réorganisation des services, des principes directeurs et des objectifs lors du caucus préparatoire des élus, mardi. Le plan a été adopté au conseil municipal plus tard en soirée.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, se réjouit de ces changements majeurs.

« On a un chargé de projet, on a quelqu'un qui est responsable de ça et on a un portrait clair, plutôt qu'avoir ce qu'on avait parfois, un certain nombre de silos puis plusieurs employés qui travaillaient sur un dossier. Là, on regroupe ça et pour moi c'est extrêmement important, parce qu'après s'il y a des choses qui se passent mal, on sait qui a fait quoi, quand, et on est capable d'apporter des correctifs », indique-t-il.

Le Service de l'urbanisme de Gatineau s'est régulièrement attiré les critiques au cours des dernières années.

Dans son bilan de 2015, l'ombudsman de Gatineau indiquait qu'à plusieurs reprises des citoyens n'ont pas obtenu toute l'information nécessaire sur l'émission de permis de construction, et que lorsque les autorisations étaient données, les citoyens se sont vu imposer de nouvelles exigences, ce qui a engendré de nouveaux frais et des retards dans les projets.

Avec les informations de la journaliste Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires