Retour

Rentrée municipale à Gatineau : les cols bleus interpellent les élus

Les cols bleus de Gatineau veulent rappeler aux élus municipaux qu'ils aimeraient bien avoir une nouvelle convention collective dans les plus brefs délais. Quelques dizaines d'entre eux ont d'ailleurs assisté, dans le calme, à la première rencontre du conseil municipal de la saison, mardi soir, pour se faire voir.

Le président du Syndicat des cols bleus, Denis Savard, a souligné que ses membres négocient un nouveau contrat de travail depuis près de trois ans.

Il a rappelé que pendant cette période, il y a eu une cinquantaine de rencontres avec la partie patronale. Selon M. Savard, ces discussions ont mené, entre autres, les employés de la Ville à faire plus avec moins.

« Nous avons fait des économies substantielles en horticulture et en conciergerie, nous permettant de diminuer le nombre de contrats externes et, par le fait même, faire économiser de l'argent aux contribuables, et ce, avec le même nombre d'employés », a-t-il fait valoir.

« Monsieur le maire est membre du conseil. Est-ce possible de nous prouver que vous nous considérez comme des partenaires dans cette démarche? », a-t-il demandé.

Le premier magistrat a répondu que la relation bonne relation entre la Ville de Gatineau et le Syndicat des cols bleus est un modèle.

Mais, Maxime Pedneaud-Jobin a rappelé du même coup que « le cadre financier est serré » et que le conseil municipal a « des objectifs précis à atteindre ».

Il s'est néanmoins dit convaincu que les parties patronale et syndicale arriveront à s'entendre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine