Retour

Réouverture de Pierre-Janet à Gatineau : pas avant juin 2018

Les patients de l'Hôpital Pierre-Janet, dans le secteur de Hull, ne sont pas près de retourner dans l'établissement. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais annonce que les travaux de rénovation de l'édifice, endommagé par un dégât d'eau en février, prendront plus de temps que prévu.

La fin des travaux n'est pas prévue avant juin 2018, soit plus de 16 mois après le sinistre. Le CISSS de l'Outaouais indique que les patients réintégreront les lieux par la suite.

Le directeur des programmes en santé mentale et dépendance du CISSS de l'Outaouais, Alain Godmaire, a assuré qu'il ne devrait pas y avoir d'autres reports, puisque « la compagnie de construction a prévu des marges de manœuvre pour se rendre jusqu'en juin ».

Environ 80 usagers et patients nécessitant des soins en santé mentale, ainsi que 150 employés ont dû être déplacés à la suite du bris de la conduite d'eau.

De six mois à plus d'un an

En février, le CISSS de l'Outaouais prévoyait que les travaux de rénovation prendraient six mois. La direction du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais explique qu'elle a décidé d'effectuer des travaux supplémentaires dans l'immeuble, vieux de 75 ans.

En démolissant certaines sections endommagées par l'eau, les gestionnaires ont constaté une détérioration de la plomberie. Par ailleurs, on a également voulu profiter de la fermeture complète de l'édifice pour enlever l'amiante présent dans le plafond du dernier étage.

Le coût de la facture pour tous ces travaux atteint maintenant 8 millions de dollars, dont 4,5 millions sont remboursés par la compagnie d'assurance. Les 3,5 millions restants seront « financés à même une enveloppe de maintien des actifs », a indiqué Alain Godmaire.

Ce dernier a précisé que toutes les dépenses engendrées par le déplacement des patients de l'Hôpital Pierre-Janet et les travaux de réparation sont couvertes par les 8 millions de dollars.

Des patients éparpillés dans différents établissements

Ces travaux majeurs à l'Hôpital Pierre-Janet ont nécessité le déplacement rapide de 79 personnes, ce qui a été rendu possible, selon M. Godmaire, grâce « à la grande collaboration des syndicats ».

Les enfants inscrits dans le programme de pédopsychiatrie ont été installés au troisième étage de l'Hôpital de Gatineau. Les adolescents ont été transférés dans le complexe Héritage des Centres jeunesse de l'Outaouais, chemin Freeman. Les patients adultes ont été déménagés dans les ailes ouest et nord du cinquième étage de l'Hôpital de Hull.

De plus, 16  adultes qui ne nécessitaient pas de soins hospitaliers ont été installés au sixième étage du Foyer du Bonheur, réaménagé à cet effet. Ce déplacement est permanent et est rendu possible par une aide de 3 millions de dollars du gouvernement du Québec.

Un syndicat a des réserves

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux de l'Outaouais (STTSSSO-CSN) n’est pas surpris par ce délai, étant donné l'ampleur des dégâts.

Il précise que cette situation est loin d'être idéale et qu’elle nécessite beaucoup de résilience et de patience de la part des patients et du personnel médical.

Le Syndicat affirme également qu'elle comporte des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs et des patients, surtout lorsque les bénéficiaires sont aux prises avec de graves problèmes de santé mentale.

« Qu'est-ce qu'on craint le plus, c'est au niveau de la santé-sécurité au travail, parce que les travailleurs sont répartis dans plusieurs installations du [CISSS de l'Outaouais] qui ne sont pas nécessairement des installations adaptées pour le type de clientèle », affirme sa vice-présidente à la vie syndicale, à l'information et à la mobilisation, Mylène Côté.

Avec les informations de Florence Ngué-No

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine