Retour

Réouverture du CPE Les enfants d'abord à Gatineau, sous présence policière

Les enfants sont de retour ce matin au centre de la petite enfance (CPE) Les enfants d'abord, dans le secteur de Gatineau. La garderie avait été fermée vendredi, à la suite d'un message menaçant laissé sur la porte.

La police assure une présence toute la journée de façon préventive à l'extérieur du CPE.

« C'est rassurant de voir que la police prend l'affaire au sérieux et qu'elle ne ménage pas les efforts pour qu'on puisse retrouver notre calme et reprendre nos activités habituelles », souligne la directrice générale, Jannick Bastille.

De plus, la directrice, la directrice adjointe, ainsi que deux membres du conseil d'administration accueillent les enfants « pour rassurer les parents », précise Mme Bastille.

Si le besoin se fait sentir, une travailleuse sociale se déplacera à la garderie.

Malgré ces mesures, quelques parents ont préféré garder leur enfant à la maison.

Pour la journée, la direction a décidé de garder les tout-petits à l'intérieur. Les mesures de sécurité seront évaluées au jour le jour.

« Ici, à l'intérieur, on est en sécurité », soutient Mme Bastille. « Notre système de sécurité est au point. Donc, il n'y a pas de problème. Les méfaits ont été faits de nuit. Il ne s'était rien passé de jour. »

De son côté, la police de Gatineau refuse de dévoiler la nature précise du message de vendredi. Elle souligne cependant que ces menaces étaient d'ordre général et ne visaient personne en particulier.

Le service policier confirme par ailleurs que d'autres graffitis ont été faits sur le CPE en fin de semaine, mais qu'il ne s'agit pas de menaces.

L'enquête se poursuit.

En tout, 65 enfants sont inscrits au CPE Les enfants d'abord.

Avec les informations des journalistes Jérôme Bergeron et Geneviève Garon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine