Plusieurs secteurs ont été inondés dans l'Est ontarien, mais les autorités expliquent que le retour à la normale est en cours après les fortes pluies et la fonte des neige des dernières semaines.

Le directeur des travaux publics pour les Comtés unis de Prescott-Russell, Marc Clermont, a expliqué, dimanche matin, que dans la Cité de Clarence-Rockland, le chemin Onésime Guibord (chemin de comté 8) reste inondé et fermé à la circulation.

« Les choses vont bien. Il y a juste le chemin de comté 8 qui est encore inondé, entre le chemin Dallaire et la rivière des Outaouais près du traversier entre l'île de Clarence et Thurso. À part ça toutes les routes de comté sont ouvertes et il n'y pas de risque d'inondation. »

M. Clermont a ajouté que les résidents sont habitués à la crue printanière. Toutefois, cette année, les précipitations semblent avoir été particulièrement importantes.

« Ce chemin est innondé pratiquement chaque année », a affirmé M. Clermont. « Mais cette année l'eau a été particulièrement haute. Par le passé, il y avait peut-être 5 ou 6 pouces sur le chemin, mais cette année, on a eu presque 3 pieds d'eau, c'est pas mal ça. »

À Hawkesbury, le directeur des travaux publics, Alain Lavoie, souligne qu'il n'y a pas eu d'inondations dans son secteur.

Situation à Ottawa

Des résidents du secteur de Cumberland, à Ottawa, ont affirmé, dimanche matin que le niveau de la rivière des Outaouais était en baisse.

« Le niveau de l'eau a baissé de près de 8 pouces depuis vendredi. Alors on est bien contents », a déclaré Michel Potvin qui habite sur la ruelle Léo dans le secteur de Cumberland.

Vendredi, ce même résident avait les pieds dans l'eau.

« Une inondation similaire est arrivée, je crois, en 2008. J’avais bâti un petit mur pas loin de ma maison, mon petit-fils m’avait aidé, on avait empêché l’eau de traverser le chemin au complet », avait déclaré M. Potvin vendredi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine