Retour

Retrait de la pétition contre la présence de trois refuges dans le marché By

Un homme d’affaires du marché By à Ottawa, qui avait comparé la présence de trois refuges pour sans-abri dans le secteur à un cancer pour le quartier, retire sa pétition demandant le départ de ces organismes.

Patrick O'Shaunessy, propriétaire d’un commerce de la rue York, a publié une pétition en ligne, la semaine dernière, sur le site internet savethemarcket.ca. Lundi après-midi, quelque 2600 signatures avaient été récoltées en appui à sa cause.

Dans une déclaration publiée sur le site pour remplacer la pétition, M. O’Shaunessy soutient qu’il n’a jamais demandé la fin des refuges. « Certains ont interprété ce que j’ai écrit comme un plaidoyer pour la destruction des refuges ou une attaque envers les sans-abri. Rien ne peut être plus loin de la vérité », souligne-t-il.

L’homme d’affaires se dit toujours préoccupé par la présence de trois refuges concentrés dans un même secteur de la ville et croit que l’aide aux sans-abri devrait être décentralisée pour le bien de tous.

« Le problème est que la présence de refuges dans mon secteur immédiat rend difficile la tâche d’être de bons voisins », peut-on lire dans la lettre.

L’homme ajoute qu’une manifestation prévue à l’extérieur de son commerce l’a poussé à retirer la pétition.

Par ailleurs, dans un communiqué envoyé plus tôt cette semaine, la zone d'amélioration commerciale du marché By s’était dissociée de la pétition lancée par M. Shaughnessy, arguant que l’organisme était fier de sa relation avec les services à la communauté, dont les refuges.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine