Retour

Rien n'est réglé au sujet du site de l'ancienne mine Wallingford-Back

Une rencontre du Comité multiressource de la MRC de Papineau (Table forêt), mercredi, n'a pas permis de dégager un consensus sur l'avenir de la mine désaffectée Wallingford-Back dans la municipalité de Mulgrave-et-Derry, au nord du secteur de Buckingham.

Le Comité, qui a la responsabilité de gérer le site, s'est penché sur deux options pour l'ancienne mine et a décidé de les renvoyer au conseil de la MRC de Papineau.

Un comité de citoyens, Les Amis de la mine, veut que le site soit réaménagé pour y présenter un projet récréotouristique ou éducatif. On parle, entre autres, d'un musée sur les mines.

Mais d'autres citoyens veulent en interdire complètement l'accès, afin de stopper le flot de visiteurs qui ne cesse de croître et qui est source de nuisance pour le voisinage.

Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN), qui est propriétaire du terrain, était également à cette rencontre.

Le MERN souhaite une décision rapide, puisqu'il affirme que le site n'est pas sécuritaire.

Il y aurait, entre autres, des dangers d'effondrement de la voute rocheuse au-dessus du lac intérieur.

Le président de la Table forêt, Michel David, affirme que le MERN va appuyer la MRC de Papineau, quelle que soit la décision.

Appui du public

Les Amis de la mine font valoir l'aspect pittoresque de l'ancienne mine qui comporte quatre piliers rocheux et un lac intérieur aux eaux cristallines émeraude prisé des plongeurs l'été et des patineurs l'hiver.

Le groupe a lancé une pétition pour la sauvegarde du site qui a recueilli, en quelques semaines, 3000 signatures.

Martine Caron, une porte-parole du groupe, souhaite que les décideurs étudient à fond l'option de la mise en valeur du site.

Le conseil des maires de la MRC de Papineau se penchera sur la question le 19 octobre.

Avec les informations de la journaliste Florence Ngué-No

Plus d'articles