Retour

Rien ne va plus à la STO entre la direction et ses employés

Un nouveau conflit entre le Syndicat uni du transport (SUT) et la Société de transport de l'Outaouais menace l'entente de principe que les deux parties ont conclu en mars dernier et que les employés ont acceptée plus tôt ce mois-ci.

Le STU accuse la STO d'avoir modifié les termes de l'entente de principe en gonflant le nombre de griefs que les deux parties auraient réglé lors des négociations.

Les dirigeants syndicaux brandissent maintenant la menace de recours judiciaires et pourraient porter plainte au Conseil canadien des relations industrielles.

Ils ont demandé l'intervention du maire de Gatineau et du président de la STO, le conseiller Gilles Carpentier.

Les représentants de l'exécutif syndical comptent également demander des comptes aux membres du conseil d'administration de la STO lors de sa réunion de jeudi soir.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine