Retour

Risque d'inondation à Aylmer : la Ville de Gatineau distribue des sacs de sable

La Ville de Gatineau distribue des sacs de sable aux résidents du secteur d'Aylmer, car la rivière des Outaouais pourrait légèrement sortir de son lit au cours des prochaines heures.

« La Ville observe une augmentation du niveau de l'eau pour le secteur d'Aylmer », indique la Municipalité dans un communiqué. « Si la tendance se maintient, le seuil d'alerte pourrait être atteint ce soir, mardi 1er mai. Selon les prévisions météorologiques, le seuil d'inondation mineure serait atteint mercredi soir. »

La Ville de Gatineau a 88 résidences du chemin Fraser à l'oeil, dont 27 sont « ciblées de manière prioritaire » et les pompiers ont fait du porte-à-porte pour informer les résidents concernés.

Les citoyens du secteur peuvent se procurer des sacs de sable au parc Louis-Roy, sur présentation d'une preuve de résidence.

Le niveau de la rivière des Outaouais en hausse

En fin de journée mercredi, la rivière des Outaouais atteignait un niveau de 59,27 m au-dessus du niveau moyen de la mer au parc Britannia, à Ottawa. Le seuil où le niveau d'eau présente un risque d'inondation y est de 59,42 m, selon la Ville de Gatineau.

À titre comparatif, le niveau de la rivière au parc Britannia était de 58,26 m, à minuit le 25 avril, soit un mètre plus bas. Depuis, il augmente graduellement de jour en jour.

Le Comité de régularisation de la rivière des Outaouais, une branche de la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais, est également aux aguets.

Selon l'organisme, la fonte des neiges mène à l'augmentation des débits et des niveaux d'eau le long du cours d'eau, notamment dans le secteur du parc Britannia et du lac Deschênes.

« Les températures chaudes que l’on connaît actuellement accélèrent la fonte du couvert neigeux toujours en place dans les parties centrales du bassin versant », fait savoir le Comité dans un communiqué, soulignant du même coup que les précipitations attendues dans les prochains jours pourraient empirer la situation.

Le Comité de régularisation, dont font notamment partie Hydro-Québec et Ontario Power Generation, souligne que les réservoirs hydroélectriques devraient pouvoir retenir une partie de l'eau plus au nord. Toutefois, les barrages dans les autres secteurs du bassin versant de la rivière des Outaouais sont principalement au fil de l’eau et ne peuvent donc emmagasiner que très peu d'eau.

Des niveaux normaux ailleurs à Gatineau et à Ottawa

Pour l'instant, seule une partie du secteur d'Aylmer présente un risque d'inondation, selon la Ville de Gatineau.

« Les niveaux d'eau des autres secteurs sont bas pour l'instant », précisent les autorités municipales. « Selon les prédictions disponibles, les autres secteurs de la ville ne sont pas à risque. »

En plus de la station hydrométrique du parc Britannia, la Ville de Gatineau surveille de près les relevés de trois autres stations, lesquelles sont situées au Quai des artistes, à la marina de Hull et dans le secteur de Masson-Angers.

De son côté, la Ville d'Ottawa indique que les employés municipaux surveillent la situation de près, mais que le risque d'inondation est faible dans l'immédiat.

« Un important épisode pluvieux pourrait toutefois engendrer des inondations », ajoute la Municipalité sur son site Internet. Selon Environnement Canada, les probabilités d'averses à Ottawa varient de 60 % à 70 % pour mercredi à vendredi.

Plus d'articles