Retour

Rockland : un avocat dans l'embarras après la disparition de près de 4 millions de dollars

Un avocat de Rockland, Stéphane Langlois, fait l'objet d'une plainte disciplinaire du Barreau du Haut-Canada pour avoir « détourné ou dépensé de façon inappropriée entre 3,5 millions de dollars et 4 millions de dollars de fonds en fidéicommis ». C'est ce que révèle une requête déposée vendredi dernier, dont Radio-Canada a obtenu copie.

Un texte de Denis Babin

D'après le document de quatre pages, ce sont « des employés de l'avocat, incluant sa comptable et d'autres avocats dans son cabinet juridique », qui ont informé le Barreau de la situation.

Toujours selon la requête, les comptes de fiducie en question « devraient contenir environ 4 millions de dollars », mais selon les relevés bancaires de l'avocat, ceux-ci « ne contiennent environ que 220 000 $ » à l'heure actuelle.

On y apprend aussi que Stéphane Langlois « a avoué à l'enquêteur du Barreau qu'il a dépensé environ 1 million de dollars des fonds en fidéicommis pour son usage personnel et pour les frais généraux de son cabinet juridique ».

Permis suspendu?

Le Barreau du Haut-Canada demande au tribunal de suspendre temporairement le permis de Me Langlois « jusqu'à ce que la requête soit entendue et qu'une ordonnance définitive sur le bien-fondé de l'instance soit rendue ».

Par ailleurs, les associés du cabinet d'avocats Charron et Langlois viennent de former une nouvelle entité, le cabinet Charron, Pilon et Sauvé. Le cabinet Charron et Langlois sera dissous.

« Présentement, notre principale préoccupation, c'est de prendre soin de notre clientèle », a indiqué l'ancien collègue de Stéphane Langlois, Me Pierre Charron.

Nous avons été incapables jusqu'à présent de joindre Stéphane Langlois.

Plus d'articles

Commentaires