Sexe et éducation, voilà la vocation de la boutique Venus Envy, d'Ottawa. Depuis 15 ans, ce lieu est un point de rencontre centré sur la sexualité et la sécurité, grâce à des ateliers, à des conférences et à des lectures publiques axés sur l'éducation sexuelle. Il ne faut pas bouder son plaisir pour autant! À l'approche de la Saint-Valentin, de nombreux clients s'y rendent pour mettre un peu de piquant dans leur vie amoureuse.

Un texte de Julien Morissette et de Marie-Eve Potvin à l'émission Les malins plaisirs

Les samedis matins, les clientes et clients sont accueillis par l'éducateur sexuel et commis du magasin Joël Xavier. Depuis trois ans, le jeune Franco-Ontarien se fait un plaisir de répondre aux questions des curieux et des habitués de la boutique.

Joël est bien présent dans la communauté LGBTTQI2A (en référence aux personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles, transgenres, queers, intersexes, bispirituelles ainsi qu'à leurs alliés) depuis son passage au Centre de la fierté de l'Université d'Ottawa. Étudiant à la maîtrise en travail social à l'Université du Québec en Outaouais (UQO), Joël donne aussi des ateliers sur la sécurité sexuelle à la boutique érotique.

L'effet Cinquantes nuances de Grey

Avec la grande popularité de romans Cinquante nuances de Grey et de l'adaptation cinématographique en 2015, Joël Xavier a noté des changements de consommation parmi sa clientèle, entraînant ainsi de nouveaux défis pour l'éducation sexuelle et la sécurité. 

Éducation / trans

Une des grandes fiertés de la boutique Venus Envy est son programme de don de bande thoracique pour les personnes aux prises avec des problèmes d'identité de genre.

L'ancienne propriétaire de la boutique, Shelley Taylor, a fait les manchettes à l'automne 2015, en raison d'une amende reçue pour avoir vendu un bandage destiné à aplatir la poitrine à une personne mineure. La plainte a été retirée après que la boutique eut reçu l'appui du maire Jim Watson et de la conseillère municipale Catherine McKenney.

Afin de mieux comprendre le vocabulaire entourant la réalité des personnes trans, voici un petit lexique :

Pour voir le graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Source : Lexique LGBT sur la diversité sexuelle et de genre en milieu de travail de la Chambre de commerce gaie du Québec, Centre de lutte contre l'oppression des genres de l'Université Concordia et Communauté LGNTQA


Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité