Retour

Saint-André-Avellin aidera ses sinistrés face aux dégâts

Maintenant que le pire des inondations semble passé, la municipalité de Saint-André-Avellin se prépare à aider ses résidents sinistrés à obtenir de l'aide financière.

La rivière n'était pas encore retournée dans son lit, dimanche, que plusieurs résidents évacués constataient les dégâts à leurs propriétés.

« On attend que l'eau descende pour qu'on puisse venir chercher nos affaires et se trouver une autre place », a rapporté Jonathan St-Arnaud.

La résidence de sa mère est plongée au coeur des inondations, ce qui risque de lui causer des maux de tête. « Il y a à peu près cinq pieds d'eau. C'est sûr que ce n'est pas bon », a-t-il constaté.

Au coeur du village, la propriétaire du restaurant Au vieux chaudron estime que l'inondation lui coûtera cher.

« Il y a beaucoup de choses pour le restaurant qui sont dans le sous-sol. Ça, c'est fini, ce n'est plus bon. Il y a un congélateur qui est fini, il est brûlé. Les autres fonctionnent encore, mais on ne sait pas pour combien de temps. Ils ont pris l'eau », a expliqué Mme Therrien.

De l'aide pour les indemnisations

La directrice générale de Saint-André-Avellin, Marie-Claude Choquette, a indiqué que la municipalité avait ouvert des dossiers et que la mairie communiquera avec les sinistrés au cours des prochains jours pour entreprendre les démarches en vue d'une indemnisation.

« Au niveau financier, les adresses des citoyens sont déjà transmises pour l'aide gouvernementale, les analystes attendent juste qu'on les appelle. Ils vont venir ici. Ils vont écouter les citoyens. Ils vont prendre leurs données et les aider à monter les dossiers », a expliqué Mme Choquette. « On attendait le seuil critique. Il est passé. Dès lundi, on va être là pour aider les citoyens avec les instances gouvernementales qui nous ont appuyées depuis le début. »

Samedi, le coordonnateur des mesures d'urgence de Saint-André-Avellin, Pierre Cousineau, avait indiqué que le pire de la crise avait été atteint.

« Aujourd'hui, j'affirme que c'est à la baisse et que la crise comme telle est quasi terminée. Sauf qu'on est encore inondés. C'est à la baisse et ça va continuer. Puis la température qu'on nous a annoncée, la pluie, on n'en prévoit pas, puis ça descend. Au niveau des eaux du lac Gagnon et du lac Simon, c'est passé. Ça a été assez fort, mais tout est sous contrôle. »

L'état d'urgence décrété à cause des inondations ne sera pas renouvelé mardi, mais le centre

Plus d'articles

Commentaires