La Sûreté du Québec (SQ) est principalement intervenue pour des infractions au Code de la sécurité routière et pour faire des saisies de drogue pendant le Rockfest de Montebello, la fin de semaine dernière.

De façon générale, la SQ mentionne que le festival s'est bien déroulé et sans incident majeur.

Le corps policier affirme par voie de communiqué avoir effectué plus d'une centaine d'interventions pendant les trois jours qu'ont duré le rendez-vous des amateurs de musique rock, punk et métal.

Des constats d'infractions ont été émis à des automobilistes qui n'ont pas respecté le Code de la sécurité routière :

  • 23 pour excès de vitesse
  • 5 pour la ceinture de sécurité qui n'était pas bouclée
  • 2 pour utilisation du cellulaire au volant
  • 18 autres, dont 1 pour « car surfing »

Les policiers ont aussi rapporté trois cas de conduites avec les facultés affaiblies. Ils ont aussi porté des accusations contre cinq individus pour possession de stupéfiants. Neuf autres personnes ont été accusées pour possession de stupéfiants dans le but d'en faire la revente.

Résultat des arrestations, la police a saisi :

  • Plus de 670 comprimés dont la substance s’apparente à de la méthamphétamine
  • Plus de 20 grammes de cocaïne
  • Plus de 600 ml de GHB
  • Près de 200 grammes de cannabis
  • Plus de 150 comprimés, dont la substance s’apparente à de MDMA ( ecstasy)
  • Plus de 2500 $ en argent
  • De petites quantités de haschich et de champignon magique

Un festivalier ontarien de 60 ans est mort pendant le festival, samedi matin. Son corps avait été retrouvé à l'extérieur du site. Une enquête est toujours en cours pour déterminer la cause du décès, mais les policiers confirment qu'aucun acte criminel n'est soupçonné.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine