Retour

Saisies de drogues et d'armes en hausse à la colline du Parlement

Le Service de protection parlementaire (SPP), le corps policier responsable de la sécurité dans la Cité et sur la colline du Parlement, à Ottawa, a saisi un nombre record d'armes et de drogue, au cours des six derniers mois.

Un document obtenu par CBC grâce à une demande d'accès à l'information démontre que les saisies de couteaux et de marijuana sont en hausse, au Parlement, depuis que le SPP a été mis sur pied, le 23 juin dernier.

Le SPP regroupe des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), de la Chambre des communes et du Sénat. Ce corps policier a été créé dans la foulée de la fusillade survenue le 22 octobre 2014, au parlement.

Selon le rapport obtenu par CBC, 21 incidents de possession d'armes ou de drogues, de menaces à la sécurité des VIP et de situations dangereuses ont été répertoriés, au cours des six derniers mois de l'année 2015, comparativement à 17 incidents entre 2012 et 2014.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine