Retour

Salon du livre de l'Est ontarien : une rencontre privilégiée entre les auteurs et les lecteurs

Ne dites surtout pas à Éric Charlebois, auteur et président d'honneur de l'édition 2016 du Salon du livre de l'Est ontarien, que le livre papier vit ses dernières heures.

Un texte de Denis Babin

« Les chiffres montrent que les livres électroniques ne font qu'augmenter l'engouement à l'égard de la lecture. Au début des années 2000, quand on craignait le déclin du livre et de la lecture, bien à ce moment-là, je pense qu'on faisait fausse route », lance-t-il d'entrée de jeu.

Cet engouement, Éric Charlebois le constate en discutant avec les lecteurs lors d'événements comme le Salon du livre de l'Est ontarien.

« C'est un salon de la rencontre. Le livre sert de prétexte si vous voulez, parce que c'est une opportunité pour les gens, les lecteurs, avides ou non, de rencontrer les auteurs », précise le président d'honneur de l'événement.

« Titiller le lecteur potentiel »

Justement, les amateurs de lecture auront l'embarras du choix avec l'édition 2016 du Salon qui constitue le rendez-vous par excellence pour les amateurs de littérature francophone dans la région.

En tout, 23 maisons d'édition, ainsi qu'une quarantaine d'auteurs vont y participer.

L'événement se tiendra du 27 au 29 octobre à l'École secondaire catholique régionale de Hawkesbury.

Plus d'articles